Accès au contenu.

ANDRE PATOU

05/07/1910, PARTHENAY   †   10/06/2006, PARIS
Grand-Croix de la Légion d'Honneur
Officier de marine

Amiral - Préfet Maritime à Brest (1965)
EN 1929, breveté canonnier, rallie les FNFL en juillet 1940, sert en Atlantique et dans le Pacifique , commandant de la « Combattante », Préfet Maritime à Brest (1965), démissionne en 1970. Ce héros des Forces navales françaises libres, fait Compagnon de la Libération par le Général de Gaulle (décret du 12 juin 1945), assuma tous les postes de responsabilité, du grade d'enseigne de vaisseau, en 1929, jusqu'à celui d'Amiral, en 1965, avant devenir chef d'Etat-major de la Marine de 1968 à 1970. Grand Croix de la Légion d'Honneur, il était membre du Conseil de l'Ordre depuis 1971, et membre de droit du Conseil supérieur de la Marine nationale.Membre de l’académie de marine. Très nombreuses décorations françaises et étrangères :
Croix de Guerre 39/45 (4 citations) - Croix de Guerre des TOE avec palme - Médaille de la Résistance avec rosette - Croix du Combattant Volontaire de la Résistance - Médaille Coloniale avec agrafe "Extrême-Orient" - Médaille des Services Volontaires dans la France Libre - Médaille Commémorative d'Indochine - Commandeur du Mérite Maritime - Distinguished Service Order (GB) - Distinguished Service Cross (GB) - Chevalier du Danebrog (Danemark) - Commandeur du Nicham Iftikar (Tunisie) - Commandeur du Ouissam Alaouite (Maroc) - Commandeur de l'Etoile Noire (Bénin) - Grand Officier de l'Ordre Militaire du Portugal - Grand Croix de l'Ordre de Malte - Grand Officier de l'Ordre Royal du Phénix (Grèce) - Commandeur de l'Ordre de Saint-Charles (Monaco)

Date d'obtention du grade
Chevalier de la Légion d'Honneur : inconnue
Officier de la Légion d'Honneur : inconnue
Commandeur de la Légion d'Honneur : inconnue
Grand-Officier de la Légion d'Honneur : 1962
Grand-Croix de la Légion d'Honneur : 1971
Vous avez des ajouts ou modifications à apporter à cette fiche ? Créez un compte en cliquant ici puis revenez sur cette page afin de pouvoir laisser un commentaire. Si vous avez déjà un compte, cliquez ici pour vous connecter.