Accès au contenu.

ALICE dite VIOLETTE COUDOL

10/02/1923, BREST   †   30/11/1944, ALLEMAGNE
Chevalier de la Légion d'Honneur
Photographie du légionnaire

Officier des forces françaises combattantes. En juin 1940, à 17 ans, elle fonde à Lesneven son propre réseau de résistance, le "Mouvement Violette". Les actions de contacts avec Londres, de renseignement, de recrutement, d’aide à l’évasion d’aviateurs alliés, de diffusion de journaux clandestins sont le lot quotidien du Mouvement dans tout le Finistère nord. Alors qu’elle ne sait ni lire ni écrire, elle organise son réseau de manière remarquable, ce qui lui vaut les éloges des chefs de l’armée secrète dont certains voient en elle une nouvelle Jeanne d’Arc. Membre du "Mouvement Défense de la France" et des réseaux "Alliance" et "Centurie", elle est arrêtée à Lesneven le 4 octobre 1943. Déportée en Allemagne, elle y est fusillée à l’âge de 21 ans pour espionnage et aide aux puissances alliées.
Décorée de la LH à titre posthume - Croix de Guerre 39-45 avec palmes - Médaille de la Résistance.

Date d'obtention du grade
Chevalier de la Légion d'Honneur : 06/07/1955
Vous avez des ajouts ou modifications à apporter à cette fiche ? Créez un compte en cliquant ici puis revenez sur cette page afin de pouvoir laisser un commentaire. Si vous avez déjà un compte, cliquez ici pour vous connecter.