Basculer vers le Mémorial pour bénéficier de plus d'options (recherches, rubriques connexes)

ERIC ABADIE

23/07/1953, PARIS (17ème)
Officier de la Légion d'Honneur
officier de marine

Contre amiral.
Entre à l’Ecole navale en 1974.
Officier en second sur le bâtiment de transport léger "Francis Garnier" puis sur le dragueur "Phénix".
Ecole des officiers détecteurs en 1980 puis embarque jusqu’en 1983 sur l’escorteur d’escadre "d’Estrées" comme chef du service détection. Ensuite affecté pendant un an sur le porte-avions "Foch", adjoint au chef du service détection, chargé des radars.
De 1984 à 1986, embarquement sur la frégate ASM "De Grasse", chef du service détection.
Prend le commandement du patrouilleur rapide "Glaive" à l’été 1986.
Promu capitaine de corvette en 1987 rallie, après un passage à l’Ecole navale en tant que professeur de navigation, la BOFOST et fait, entre 1988 et 1990, trois patrouilles sur les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins "Inflexible" et "Indomptable" en tant que chef du groupement opérations.
Admis au concours de l’école de guerre, rallie celle-ci en septembre 1990.
Promu capitaine de frégate en 1991. Après le Cours Supérieur Interarmées et une période de six mois en tant que professeur marine à l’Ecole Supérieure de Guerre Interarmées, rejoint l’état-major de la Marine en septembre 1992 pour y assurer les fonctions d’officier de programme des nouvelles frégates en construction, les frégates type "La Fayette" et les frégates de surveillance.
Prend le commandement du bâtiment de commandement et de ravitaillement "Somme", affecté dans l’océan Indien, en janvier 1996.
De retour en métropole, prend les fonctions de directeur de l’enseignement de l’Ecole Navale et du Groupe Ecoles du Poulmic en mai 1997.
Promu capitaine de vaisseau en 1998.
Après six mois passé à Rome en tant qu'auditeur de la 97ème session du Collège de Défense de l'OTAN, ouvre une mission militaire française auprès de l'état-major régional de SOUTHLANT devenu depuis le Joint Command Lisbonne.
Prend ensuite les fonctions de commandant de la Marine et de l’Aéronautique navale en Nouvelle-Calédonie, commandant la zone maritime Nouvelle-Calédonie.
De retour en métropole à l'été 2006 prend les fonctions d’adjoint "soutiens" à l’état-major de la Marine, principalement chargé de la mise et du maintien en condition opérationnelle des bâtiments et aéronefs de la Marine. Assure également les fonctions d’ "autorité responsable de la mise en œuvre" des installations nucléaires de la marine pour le compte du CEMM.
Promu contre-amiral le 1er juin 2008, prend le même jour les fonctions d'inspecteur de la Marine.

Officier de l’Ordre National du Mérite Chevalier du mérite maritime.
Titulaire de la médaille d’outre-mer et de la médaille de la défense nationale.

Date d'obtention du grade
Chevalier de la Légion d'Honneur : 14/07/1998
Officier de la Légion d'Honneur : 02/07/2010
Vous avez des ajouts ou modifications à apporter à cette fiche ? Créez un compte en cliquant ici puis revenez sur cette page afin de pouvoir laisser un commentaire. Si vous avez déjà un compte, cliquez ici pour vous connecter.