Accès au contenu.

Comptes rendus de la section du Finistère Nord (S.M.L.H. 29N) – N°2901

Conférence du jeudi 15 novembre 2012


Conférence "La rue de Siam à Brest" prononcée par M Gérard Cissé

Ancré dans la mémoire populaire, le nom de Siam a germé le 28 janvier 1686 lorsque d'augustes ambassadeurs siamois ont
débarqué à Brest avec forces suites, couleurs et fastes orientaux pour aller rendre visite au roi de France. Dans un Brest naissant, ces visions exotiques ont tellement frappé les esprits de nos anciens qu'ils donnèrent au chemin qu'ils empruntèrent le nom de leur royaume, le Siam.

Et pourtant, la rue de Siam aurait pu disparaître. Vauban redessine la ville et la nomme Saint Pierre. Au cours de la révolution, la rue Saint Pierre est rebaptisée rue de la Loi. A l'aube du 20ème siècle, les républicains voulurent lui faire porter le patronyme d'un disciple de leur doctrine: Edgard Quinet. 

Mais rien n'y fit. Fière de son nom, de son image et de son histoire, notre rue de Siam, contre vents et marées, résista à toutes les offensives humaines tendant à la rebaptiser.

En 1944, l'antique rue de Siam disparut au terme d'un dramatique conflit, enfouie sous les gravats. Elle renaitra de ses cendres en une large artère qui, pour n'avoir plus l'aspect chaleureux et grouillant de son ainée, n'en immortalise pas moins sa dénomination.

Espérons qu'aucune appellation ne réussira à s'imposer pour se substituer au vouloir de la "vox populi", pérénisant l'image des ambassadeurs Siamois et de leur suite, car il est établi que son nom d'origine patronymique n'a fait l'objet d'aucun texte officiel ou arrêté.

M. le Vice-amiral d'escadre André Le Berre