Accès au contenu.

Comptes rendus de la section du Finistère Nord (S.M.L.H. 29N) – N°2901

Foch Généralissime et Chef de guerre



Conférence  au Cercle de la Défense de Brest, le 8 novembre 2018
par Guy Crissin.

En introduction, le conférencier a calé son sujet sur les  quelques mois qui ont précédé la signature de l’Armistice de Rethondes de 1918 par le maréchal Foch , en rappelant que malgré des déconvenues opérationnelles graves en 1915 et 1916, ce général de division était parvenu à une position opérationnelle majeure, celle de généralissime des armées alliées en France puis pour faire bonne mesure, maréchal de France en août 1918 en pleine préparation des offensives de septembre sur tout le front Ouest visant à conforter le basculement des armées de l’Entente vers la victoire au détriment des « dioscures » Hindenburg et Ludendorff,  commandants des armées de la Triplice.
La conclusion de la  bataille de Vrine-Meuse des 10 et 11 novembre, a fait poser quelques questions et la fin de la conférence a décliné la stature acquise par Foch, triple maréchal d’armées et triple académicien qui repose au Panthéon.