Accès au contenu.

Comptes rendus de la section du Finistère Nord (S.M.L.H. 29N) – N°2901

Hommage à Michel BELLET


Entre l’art et la science
Un homme de bien
Pour la patrie et pour l’humanité
Une fois de plus et à quelques semaines de distance la SMHH29N est en deuil. Après son président d’honneur, Y. Guyader, un de ses membres, influent et assidu aux réunions, vient de la quitter : le professeur M. Bellet. Une importante délégation de l’association a tenu à lui rendre un dernier hommage, à l’église Saint-Sauveur à Brest. C’est pour moi un confrère et un ami. Adieu Bellet ! Au-delà de la section c’est la ville tout entière qui doit beaucoup à cet éminent médecin, notamment d’avoir servi de trait d’union entre les deux services de santé : le C.H.U. Morvan et le C.H.I.A., ex maritime Clermont Tonnerre.
Jusqu’à la fin du siècle dernier l’école de formation des officiers de service de santé siégeait à Lyon. Elle avait pour devise « Pro patria et humanitate » « Pour la patrie et l’humanité ». La carrière du professeur Bellet, bien que non « santard »  a illustré cette ambitieuse citation, à condition de remplacer « patrie » par « Brest ». « Pour Brest et l’humanité ».
Cet être hors du commun s’est dépensé sans compter non seulement, nous l’avons dit, pour Brest mais aussi pour un grand nombre de républiques africaines francophones et, cerise sur le gâteau, pour la Roumanie. Tous ces états l’ont récompensé en lui décernant je ne sais combien de croix, de médailles et distinctions honorifiques de toutes les couleurs. Bravo ! Il les a méritées par sa compétence professionnelle évidemment mais encore plus par son humanisme et son rayonnement.
Science sans conscience…
Quand nous avons commencé tous deux nos études médicales la radiologie (les rayons X) sa future spécialité était à ses débuts, à des années-lumière de ce qu’elle est en 2017 ; le vrai « Sésame ouvre-toi » pour toutes les parties du corps. L’étude des signes d’examen du malade reposait sur la sacrosainte tétralogie bien plus exigeante : inspection, palpation, percussion, auscultation. L’imagerie médicale les a rendues obsolètes. Le progrès scientifique là comme ailleurs qui caractérise, on le sait, toutes les civilisations avancées a tendance à négliger la dimension spirituelle de l’être humain et peut annoncer, Bellet le répétait, les décadences inévitables. « Aucun examen complémentaire ne peut remplacer l’examen d’homme à homme, du médecin à son patient. »
Ce « grand patron » remarqué par son intelligence lumineuse, sa culture étendue et son désintéressement total s’est attaché profondément à diminuer la souffrance de ce patient, à Brest, en Roumanie et outre-mer ! C’est le malade qu’on soigne et non la maladie !
Adieu Bellet ! Tu m’as dit un jour que tu ne t’étais jamais remis de la perte de Mireille ton épouse, qui fut si longtemps ta compagne de route et a partagé les heurs et les malheurs de ta vie professionnelle. A elle aussi Brest doit beaucoup et l’a reconnu puisqu’elle l’a immortalisée dans un nom de rue.
Tu vas la rejoindre. Repose en paix. La SMLH29N, votre section, assure vos enfants de toute sa compassion.
 
Brest le 14 février 2017 Henri J. Turier. Médecin colonel (ER)
Catégorie :