FRANCOIS MARIE ABOVILLE (D')

Né(e) le Lundi 23 janvier 1730 à BREST décédé(e) le Dimanche 2 novembre 1817 à PARIS
Grand-Officier de la Légion d'Honneur
Métier
Officier terre
Biographie

Comte d'Aboville (1814) - Comte de l'Empire (26 mai 1808) - Pair de France (4 juin 1814) - Général de division - Sénateur (1802) et Président du sénat (1803).

Elève au régiment de la Fère en 1744, il est déjà présent l'année suivante à Fontenoy puis rejoint à 16 ans le régiment d'artillerie de Metz où il sert comme officier pointeur.  Aide de camp de son oncle Julien qui commande l'artillerie aux armées du Maréchal de Saxe, il est capitaine à 28 ans, lieutenant-colonel à 38 ans; Il quitte la France avec le corps expéditionnaire de Rochambeau et en commande l'artillerie à la bataille de Yorktown. Les dispositions qu'il prend alors sont pour beaucoup dans la chute de cette ville où l'armée anglaise s'était retirée.  Lord Cornwallis rendra plus tard hommage à ses talents en disant : "C'est à vous que j'aurais du rendre Yorktown car c'est votre artillerie si bien pointée qui a détruit mes fortifications." Il est décoré de l'Ordre de Cincinnatus. De retour en France, il est récompensé par le roi qui le nomme colonel puis brigadier en 1784. Promu Maréchal de camp en 1788, inspecteur de l'artillerie en 1791, il continue à servir sous la République. Lieutenant général à Valmy, il commande l'artillerie à cheval et contribue ainsi au succès de cette bataille. Se déclarant contre Dumouriez, il est emprisonné, puis libéré après le 9 Thermidor. Nommé Directeur de l'arsenal de Paris, il devient le premier Inspecteur général de l'artillerie le 5 janvier 1800. Il est nommé sénateur de Besançon en 1802, et promu grand officier de la Légion d'Honneur. Il accompagne Pie VII d'Alexandrie à Paris pour les cérémonies du sacre de Napoléon en 1804. Gouverneur de Brest en 1808, il est nommé Comte de l'Empire en 1809. En 1814, il vote la déchéance de Napoléon et le rétablissement de la monarchie : Louis XVIII le remercie en le nommant Pair de France et Commandeur dans l'ordre de Saint Louis. Il est fait Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis quelques mois avant de mourir à 88 ans, doyen des pairs de France.

Date d'obtention du grade

Commandeur de la Légion d'Honneur : inconnue
Grand-Croix de la Légion d'Honneur : 14/06/1804