Résultats de la recherche

LOUIS JEAN NEPOMUCENE MARIE ROUSSEAU
Né(e) à ANGERVILLE, décédé(e) à TREFLEZ
- officier de marine
Il a été brasseur à Angerville dans l'Essone, officier de marine et maire de Tréflez.Il est le fondateur de Ker-Emma à Tréflez en 1823. Filleul du duc de Penthièvre, grand Amiral de France dont il porte les prénoms, et de la duchesse de Lamballe. Engagé dans la Marine (février 1804) à Brest, il est fait prisonnier le 6 fevrier 1806 devant Saint-Domingue. Il renonce à l'assignement sur l'honneur après 1 an et reste emprisonné 6 ans et demi sur un ponton anglais (1807-1813). Après 21 tentatives d'évasion infructueuses, il demande de nouveau à être assigné. Il est libéré en mai 1814 après la défaite de Napoléon. Il débarque à Dieppe le 18 mai 1814 et retourne à Angerville. Sa brasserie marche mal comme son élevage de chèvres cachemire. Il part pour la Bretagne de février à mai 1823 après avoir vendu ses terres et loué sa brasserie. Il rachète l'affouagement de la plaine de Tréflez aux héritiers Souffès-Després le 22 avril 1823. Il s'installe définitivement fin octobre 1823 à Keremma. Il est l'auteur de "La croisade du dix-neuvième siècle"(1841), de "La clé de la science" (1848) et du "Mémoire sur la champagnisation des vins". il publie de nombreux articles dans des journaux fort variés, nationaux et régionaux: "Le Censeur européen (1819), "Le Globe" (1832), "Le Phalanstère" (1833), "L'université catholique" (1840-41), "Le Finistère) (1832), "L'Armoricain" (1841 Brest), "La Revue de l'Armorique" (1845), "L'Océan" (1850 Brest).