Résultats de la recherche

JOSEPH EUGENE GERODIAS
Né(e) à PARIS, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Chevalier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1825, il est enseigne de vaisseau en 1832 et lieutenant de vaisseau en 1840. Il intègre le corps du contrôle et est affecté à Brest en 1845 comme sous-contrôleur de 1ère cl.. Contrôleur-adjoint en 1847, contrôleur en 1853, inspecteur-adjoint en 1855, il poursuit sa carrière dans le 2ème arrondissement maritime. Il est admis à la retraite avec le grade d’inspecteur-adjoint. Maire adjoint de Brest de 1865 à 1870.
VICTOR MARIE GUEDON
Né(e) à BREST, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Chevalier - Officier de marine
Entré dans la marine en 1862, il est quartier-maître timonier en 1871 et premier-maître en 1879. Enseigne de vaisseau en 1883, il est promu lieutenant de vaisseau en 1887.Il sert à Brest, Rochefort, à l'escadre d’Extrême orient, il est CSD du transport "VIENNE".
RAYMOND RENE GABRIEL MARIAUX
Né(e) à ANGOULEME, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Officier - Officier de marine
Capitaine de corvette. EN 1935, breveté torpilleur. Croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E.
AUGUSTE JOSEPH NOURY
Né(e) à BREST, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Chevalier - Commissaire de la marine
Écrivain du commissariat en 1845, commis de marine en 1853, aide commissaire en 1860, il est sous-commissaire en 1869. Il sert à Brest, à l'inscription maritime d'Audierne, de Lannion et de Dinan.
PAUL PHILIPPE MARC THIBAULT
Né(e) à BREST, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Commandeur - Officier de marine
Capitaine de vaisseau (1903). Entre à l'Ecole Navale en 1870, lieutenant de vaisseau en 1881, capitaine de frégate en 1896. Il commande, en 1887, la goélette "FARAVAO" à Tahiti. En 1903, il est Directeur des mouvements du port de Brest. Il commande, à partir de 1904, les croiseurs "POTHUAU", "HOCHE", "D'ENTRECASTEAUX", "JEANNE D'ARC". Titulaire de nombreuses décorations, Officier de l'instruction publique, il quitte le service actif en 1913.
GEORGES LOUIS MARIE THIERRY D'ARGENLIEU
Né(e) à BREST, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Grand-Croix - Officier de marine
EN 1906 - Guerre de 14-18 - Admis dans le Tiers-Ordre, il reçoit le scapulaire et est ordonné prêtre en 1925 à Lille, et devient Supérieur des Carmes de Paris en 1935 - Il est mobilisé en 1939 - En juillet 1940, chef d'Etat-major des Forces navales françaises libres (FNFL), il part avec le général de Gaulle lors de l'expédition de Dakar - Haut-commissaire de France pour le Pacifique en 1941 - Commandant des Forces navales en Grande-Bretagne en 1943 - Vice-Amiral en 1944 - Haut-commissaire de France et commandant en chef pour l'Indochine en août 1945 - En 1955, il quitte les fonctions de Chancelier de l'Ordre de la Libération (17 ans) et se retire au Carmel. Le Révérend Père Louis de la Trinité, Amiral Thierry d'Argenlieu, s'est éteint à Brest le 7 septembre 1964. Compagnon de la Libération (29 janvier 1941) Médaille Militaire - Croix de Guerre 39/45 avec 3 palmes - Croix de Guerre des T.O.E. avec palme - Médaille de la Résistance avec rosette - Médaille des Blessés - Nombreuses décorations étrangères. Une rue de Brest porte son nom.
EMILE HIPPOLYTE ZEDE
Né(e) à CHALONS SUR MARNE, décédé(e) à LE RELECQ KERHUON
Grand-Officier - Officier de marine
Vice Amiral. Entré dans la Marine en 1843 (Ecole Navale), il fit sa première campagne en 1845 aux Antilles et au Brésil et était devant La Plata à bord du "Proserpine". En 1847, il était en campagne devant l’Écosse et l'Islande . C'est alors la Guerre de Crimée où il participa à bord du "Ville de Paris" avant de devenir l’ordonnance de l'amiral Hamelin. Le 17 octobre, il fut blessé devant Sébastopol . Affecté au bureau des cartes et plans, il devint commandant du "Solon" en 1857 de la division du Levant et à ce titre participa aux évolutions en Adriatique pour la Guerre d'Italie. Aide camp de l'amiral Hamelin (alors ministre de la Marine) en 1859 ; commandant du "Héron" faisant partie de la division du Levant en 1861, il passa ensuite au commandement du "Eumènide" en juin 1862 . En mai 1863, il fut de nouveau aide camp de l'amiral Chasseloup-Laubat alors ministre de la Marine puis il commanda le "Panama" en station d'Algérie pendant deux années. Le 11 août 1869, il était à Paris et commanda le fort de Romainville avec ceux du secteur gauche de la partie Est de la ceinture de forts qui défendaient la ville lors de la guerre franco-prussienne de 1870. Il passa alors comme officier pour les essais du "Magnanime" et du "Kléber" avant de prendre le commandement du "Duquesne" de la division de l'Atlantique. Il devint le commandant de la division des Antilles en 1882 avant d'être préfet maritime de Cherbourg en 1887, puis de Brest en octobre 1888. Retiré du service actif en janvier 1892, il décéda le 13 mai 1900 et fut inhumé à Brest.