Résultats de la recherche

JULIEN GABRIEL BIGOT DE LA ROBILLARDIERE
Né(e) à VILLAINES, décédé(e) à BREST
Officier - Officier de marine
Capitaine de vaisseau. Né en Mayenne, il sert alternativement de 1774 à 1791 sur les navires de commerce comme lieutenant ou second à la Compagnie des Indes et sur les bâtiments de l’Etat. Il est prisonnier des Anglais une première fois de 1778 à 1780 puis d'avril à juin 1782 alors qu'il navigue pour le compte de la Compagnie des Indes. Admis dans la Marine de l’Etat en 1780 comme volontaire timonier puis aide second pilote en 1784, 1er lieutenant commissionné en 1786, il est "officier bleu" en 1792 et enseigne de vaisseau en 1793. Nommé lieutenant de vaisseau en 1795, il prend le commandement de la frégate «SEINE» où il est blessé par un boulet, criblé de mitraille et a une jambe fracassée. Obligé d’amener son pavillon, il est fait prisonnier et conduit en Angleterre. A son retour en France, après échange, le Directoire lui décerne des armes d’honneur. Promu capitaine de vaisseau de 2ème cl. en 1799, il prend successivement le commandement de plusieurs vaisseaux. Employé à terre à Brest en 1810, il est nommé capitaine de vaisseau de 1ère cl. en 1812 et admis à prendre sa retraite en 1816. 1l est Chevalier de St-Louis et décoré de l’ordre du Lys. Son état de proposition contient les éléments suivant: "1793 surveillance de la comptabilité des travaux maritimes à Nantes, 1793 surveillance des mouvements de l'ennemi à Quiberon,1798, le Directoire lui attribue la mention "a bien mérité de la Patrie", 1798 obtention d'une arme d'honneur, de 1803 à 1804 organise la levée de 4 000 marins dans le Morbihan, 1793 sauve le port de Lorient de l'insurrection générale des ouvriers. De 1789 à 1793, il sert aux Dragons volontaires de Lorient et opère dans le Morbihan, en Loire et en Vendée".