Résultats de la recherche

PAUL ALPHONSE ANCELLE
Né(e) à BREST, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1924, il est enseigne de vaisseau en 1928 et lieutenant de vaisseau en 1933, de spécialité canonnier. Il s'oriente ensuite vers l'Inscription maritime dont il devient administrateur. Administrateur en chef de 2ème cl en 1949, il décède au large d'Agadir, lors de la perte d'un avion de la BAN KAROUBA, sur lequel il était passager.
FERDINAND JULES ANDRE
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1935, issu de polytechnique, il est enseigne de vaisseau de 1ère classe en 1939. Il est affecté en 1943, comme officier en second, sur le dragueur "BERYL", avec lequel il disparaît en mer. Il est promu lieutenant de vaisseau, à titre posthume, le 21 mai 1944.
LAURENT BLEAS
Né(e) à BREST, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Mécanicien principal de 1ère cl. de la Marine engagé volontaire en 1892, il sert dans la marine comme mécanicien. Lors d’une traversée de Dakar à Brest, le croiseur-cuirassé "KLEBER" explose sur une mine le 27 juin 1917 au large de la pointe St Mathieu. Il fait partie des 38 marins disparus. Cité à l’ordre de l’armée à l’occasion de sa mort « a secondé son chef de service avec zèle pendant la perte du "KLEBER". Exemple d’abnégation et de fidélité au devoir, est resté bravement sur le pont pendant les dernières tentatives pour amener un canot, l’eau envahissant le pont arrière. A disparu dans le chavirement ».
LOUIS MARIE JOSEPH CAMPER
Né(e) à MUZILLAC, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
EN 1838, enseigne de vaisseau en 1844, lieutenant de vaisseau en 1852. Il est embarqué sur l'"ANDROMEDE" de 1840 à 1844, sur la corvette "PRUDENCE" de 1847 à 1850, sur la frégate "DUQUESNE" en 1855. Il commande ensuite l'aviso "LE RUBIS". Embarqué, comme passager, à bord du 3 mâts "LE MIXTE", il décède en mer le 28/10/1859. Il était domicilié à Brest au moment de son décès. Acte de décès transcrit à Brest le 10/12/1859.
ARMAND MARIE CAVELIER DE CUVERVILLE
Né(e) à BREST, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Capitaine de frégate, entré à l'Ecole Navale en 1879. Breveté torpilleur, il sert en Algérie, sur un torpilleur de la Défense mobile de Brest, à l'Escadre de la Méditerranée, attaché naval à St Pétersbourg. Officier d'académie. Il décède en rade de Port-Arthur (golfe de Lia Tong) lors de la guerre russo-japonaise.
RAPHAEL CHAPALAIN
Né(e) à CARANTEC, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Enseigne de vaisseau, pilote de chasse dans l'aéronautique navale, il trouve la mort en service commandé alors que le porte-avions Foch opérait au large du Péloponèse. Chevalier de la LH à titre posthume.
LEON EMMANUEL COLLOS
Né(e) à NOUMEA , décédé(e) à EN MER
Chevalier - officier de marine
Lieutenant de vaisseau, mort pour la France lors de la perte du "KLEBER" le 27.06.1917. Croix de Guerre. NB l'acte de naissance dans leonore comporte le prénom LEON et non LOUIS.
ALEXANDRE HENRI COUY
Né(e) à BREST, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Ecole Navale 1891. Enseigne de vaisseau en 1896, il est en janvier 1898 embarqué sur le cuirassé « Marceau » de l’Escadre de la Méditerranée. En janvier 1901, il est second de l’aviso-torpilleur « Flèche », puis du tansport « Loiret ». Lieutenant de vaisseau en 1904, officier breveté torpilleur, il est embarqué sur le cuirassé « Iéna » lors de son explosion à Toulon en mars 1907. Le 19 mars 1917, Capitaine de corvette, affecté sur le cuirassé « Danton », il disparaît en mer, victime du torpillage du bâtiment. Mort pour la France.
JACQUES MARIE MARC DEMOTES-MAINARD
Né(e) à BREST, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1931, il embarque sur l'aviso colonial "D'ENTRECASTEAUX" et le contre-torpilleur "LE MALIN" à Brest. En 1938, il est à l'Ecole des officiers canonniers à Toulon. En 1940, enseigne de vaisseau de 1ère classe, il est affecté sur le cuirassé "BRETAGNE". Il disparaît avec son bâtiment, coulé par le HMS "HOOD". Cité à l'ordre de l'Armée de mer, avec attribution de la Croix de guerre avec palme.
FRANCOIS MARIE DROGOU
Né(e) à BOHARS, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Sous-marinier, il commande le sous-marin Narval en Méditerranée. EN 1923, capitaine de frégate, officier torpilleur, se spécialise dans l’arme sous marine, rallie les FNFL à Malte avec le Narval, plusieurs patrouilles en Méditerranée, disparaît avec son navire qui a sauté sur une mine. Le 2 décembre, le Narval repart en mission mais, coulé par une mine, il disparaît glorieusement avec son commandant et son équipage, le 15 décembre 1940, en Méditerranée. L’épave du Narval ne sera localisée qu’en 1957. François Drogou est promu au grade de capitaine de frégate à titre posthume le 1er janvier 1941. Un navire de la Marine Nationale, une rue de Brest et un monument près du château de Brest perpétuent la mémoire du "Commandant Drogou". Compagnon de la Libération (31 janvier 1941) Croix de Guerre 39/45 - Médaille de la Résistance - Chevalier du Dragon d’Annam