Résultats de la recherche

GEORGES JOSEPH BROUSTAIL
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (8ème)
Chevalier - Santé militaire
Médecin aide-major de 1ère classe (hors cadre) affecté au gouvernement militaire de Strasbourg. Ultérieurement médecin civil à Paris.
GEORGES ALFRED CHARLES CARPENTIER
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (16ème)
Chevalier - Santé militaire
Aide-médecin en 1867, médecin auxiliaire en 1870, médecin de 2ème cl. en 1871, de 1ère cl. en 1876, en poste à Lorient, Rochefort, Toulon et Brest. Médecin de l'Etablissement hydrothérapeutique d'Auteuil. Enterré au cimetière de Saint Martin à Brest (Carré 8 - Rang 2 - Tombe 4/5)
EDMOND AUGUSTE CAUBET
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Santé militaire
Médecin civil mobilisé volontaire en 1914, il est placé hors cadre le 08/12/1914 pour raisons de santé. Il devient docteur assistant bénévole à l'hôpital maritime de Rochefort, raison de sa décoration. Il devient médecin inspecteur des écoles, de la police municipale à Paris. Il est l'auteur de plusieurs ouvrage de médecine. Officier de l'instruction publique, officier d'académie, médaille des épidémies (1903), médaille de l'assistance publique (1891), médaille de la préfecture de police (1900).
EUGENE PROSPER FRANCOIS CHAIGNON
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (5ème)
Chevalier - Santé militaire
Pharmacien chimiste en chef de la Marine.
HENRY EUGENE COLLIN
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Santé militaire
Médecin major de 1ère cl. à Sedan. Il sert à Thionville, à l'ambulance générale de l'armée du Rhin en 1870, au Vézinet en 1871, au 3ème Dragons en 1872, au 17ème BCP en 1873, à Nancy en 1874.
PIERRE JACQUES ALEXANDRE DEVERRE
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à PARIS (4ème)
Chevalier - Santé militaire
Chirurgien de 3ème cl. de la marine en 1813 à Brest, promu à la 2ème cl. en 1819, il est reçu docteur en médecine à Paris en 1822. Il embarque sur différents bâtiments comme chirurgien-major et fait campagne au Sénégal et aux Antilles. Chirurgien de 1ère cl. en 1824, il exerce au Havre à partir de 1825. Il se retire du service pour raisons médicales.
LOUIS DENIS EDOUARD EGASSE
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Santé militaire
Pharmacien de 1ère classe de la Marine, professeur agrégé des écoles de Médecine navale, membre de la Société de Thérapeutique. Il sert 18 ans à terre en France et 5 ans aux Colonies (St Pierre et Miquelon, Cochinchine) et 3 ans sur des bâtiments en temps de guerre. En retraite en septembre 1880 après plus de 26 ans de service. Chevalier de l'Ordre Royale du Cambodge.
FELIX YVES LE GALL
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à PARIS (18ème)
Chevalier - Santé militaire
Dentiste lieutenant de réserve, blessé le 2 mai 1918 par éclat d'obus dans l'Aisne au bois des Bovettes. Chirurgien dentiste à Paris après la Grande Guerre.
PROSPER GARNOT
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Santé militaire
Second Chirurgien en .chef de la Marine, chirurgien auxiliaire de 3ème cl. en 1811, sur le "CANONNIERE N°20" de 1811 à 1814, chirurgien entretenu de 3ème cl. en 1815 sur l'"ECUREUIL",sur l'"HERMIONE" en 1817, à l'hôpital de Brest en 1818, il est promu à la 2ème cl.en 1819 sur l'"ARETHUSE", l'"AFRICAINE" en 1820, l'"AMAZONE" en 1821, en Guyane et aux Antilles où il se familiarise avec la botanique. Reçu docteur en médecine en 1822, il embarque comme naturaliste sur la «COQUILLE» pour une circumnavigation. A Paris en 1825, chirurgien en chef en 1827 à Brest, il sert à la Martinique de 1828 à 1832. Malade de la dysenterie, il est réformé et admis à la retraite en janvier 1833. Membre de l'Académie nationale de médecine.
VICTOR EMILE LE GOIC
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (7ème)
Chevalier - Santé militaire
Médecin major de 1ère cl..Engagé volontaire le 6 mars 1889, il entre à l'Ecole de Santé de Lyon, aide major en 1891, major en 1893. Le 1er décembre 1891, il est à l'hôpital militaire de Marseille. En 1905, il est à la Légion de la Garde Républicaine, en 1908 au 113ème Régiment d'Infanterie et en 1912, au 89ème. En septembre 1913 il est mis en "non-activté" pour maladie. Officier d'académie en 1909, témoignage de satisfaction en 1902.