Résultats de la recherche

EUSEBE ARMAND MARIE LE BRAS
Né(e) à BREST, décédé(e) à PONTOISE
Chevalier - Officier marinier et marin
Maître principal mécanicien d'aéronautique.Chaudronnier, engagé volontaire en 1900 comme ouvrier mécanicien, quartier-maître en 1904, il est second-maître en 1913 et admis au Cadre de maistrance. Maître en 1919, premier-maître en 1920, il effectue plusieurs embarquements avant de s'orienter dans l'Aéronautique navale et sert à Saint-Raphaël (1920), Corfou, Rochefort (1924). Médaillé militaire (1920)remise par le ministre de la Marine.
VICTOR GUILLAUME CASTILLON
Né(e) à BREST, décédé(e) à PONT L'ABBE
Chevalier - Officier marinier et marin
Premier maître fusilier de 1ère cl. sur le "BORDA" en 1895, incorporé en 1866, matelot de 3ème cl. en 1868, quartier-maître de 1ère cl. en 1874, second-maître de 1ère cl. en 1879, maître en 1883, il effectue divers embarquements à Toulon, Brest et Cherbourg, sur le remorqueur «BRETAGNE», le croiseur «VILLARS». Il est premier-maître lors de son admission à la retraite. Médaillé militaire le 03/05/1889.
YVES MARIE CUDENNEC
Né(e) à GUIMAEC, décédé(e) à LE PONTHOU
Chevalier - Officier marinier et marin
Engagé volontaire en 1906. Maître principal infirmier, il sert 6 ans et 8 mois à la mer sur les "CHARLES MARTEL", "CALEDONIEN", "DUGAY TROUIN", "JEANNE D'ARC", "DROME", "FRIANT", "NAVARRE",admis au cadre de maistrance en 1918, premier maitre en 1931. RCA en 1936. Médaille Militaire (1927).
JEAN MARIE ELIES
Né(e) à PLOUGUERNEAU, décédé(e) à PONT AVEN
Chevalier - Officier marinier et marin
Premier maitre manœuvrier sur la frégate-école des gabiers "MELPOMENE". Engagé dans les équipages de la flotte en 1870,  il navigue 3 ans comme mousse. Médaille militaire (1888).
PIERRE MARIE LE HIR
Né(e) à GOUESNOU, décédé(e) à ST LAURENT DU PONT
Chevalier - Officier marinier et marin
Maître principal (1929). Incorporé en 1904 comme mousse, matelot breveté gabier en 1907, il est quartier-maître en 1910 et embarqué en 1913 sur le contre-torpilleur "FLEURET". Second-maître en 1915, il est maître en 1918 et premier-maître en 1923. Il est admis à la retraite en 1932. Médaillé militaire (1921).