Résultats de la recherche

LOUIS JEAN FRANCOIS BAHEZRE DE LANLAY
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à ST POL DE LÉON
Chevalier - Officier de marine
Capitaine de frégate.
FRANCOIS BESCOND
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à CASABLANCA (Maroc)
Chevalier - Officier marinier et marin
Second-maître mécanicien, embarqué sur le "JEAN-BART", décédé lors du débarquement américain en Afrique du Nord. Médaillé militaire. Mort pour la FRANCE.
GUILLAUME MARIE DINAHET
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à BREST
Chevalier - Officier terre
Apprenti marin en 1904, incorporé au 2ème dépôt de la flotte. Fusilier de 2ème cl en 1905, il intègre l’Infanterie Coloniale, au 2ème Régiment, en 1909. Sergent en 1913, adjudant en 1915, il est nommé sous-lieutenant la même année et est affecté, en 1916-1918, au 64ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais, puis au 2ème Régiment d’Infanterie Coloniale. Mis en congé illimité, il est affecté au corps de réserve en 1923. Il a fait campagne en Cochinchine, en Allemagne et au Maroc. Il est titulaire de la Croix de Guerre (étoiles Argent).
MARIE PAUL HIPPOLYTE FLEURIOT DE LANGLE
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Ecole Navale 1822, lieutenant de vaisseau en 1835, il commande, en 1845, l'aviso "PAPIN", sur lequel il décède suite au naufrage du bâtiment.
FRANCOIS PIERRE OLIVIER GAUTHIER
Né(e) à PLOUIGNEAU
Chevalier - Officier marinier et marin
Premier maître mécanicien d’aéronautique engagé dans la marine en 1948, il entre à l’école des mécaniciens de Saint Mandrier puis réussit le concours de maistrance en 1949. Il rejoint l’école d’aviation embarquée de Hyères et suit le cours de mécanicien navigant à Agadir en 1952. Il sert à la flottille 6F à Oran avant d’être breveté supérieur à l’école de Rochefort. Mécanicien sur hydravion à la 27F de Dakar, il sert à la 33F en Algérie sur hélicoptère puis à nouveau à Dakar sur hydravion. Après la marine, il fait une nouvelle carrière chez Saint Gobain de 1966 à 1988, au Maroc puis dans les Landes. Médaille militaire. Trois citations
JEAN MARIE GEFFROY
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à PLOUIGNEAU
Chevalier - Sous officier Terre et soldat
Ancien combattant de la guerre 14-18. Cité. Incorporé en 1915 au 137 ème Régiment d'infanterie. Médaillé militaire.
JEAN MARIE GUILLOU
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à FINISTERE
Chevalier - Officier des équipages
Entrée en service en 1901 comme mousse, il sert sur de nombreux bâtiments, dont l'aviso "OISE" à Cherbourg en 1922 à la mer jusqu'en 1925 comme premier maitre canonnier, puis devient officier des équipage de la Flotte.A Cherbourg en 1928. Médaille militaire (1922).
ARMAND JAOUEN
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à BREST
Chevalier - Officier terre
Notaire à Brest. Appelé en 1915, caporal en 1917, sergent puis sspirant en 1918,il est grièvement blessé à Laffaux le 17.09.1918 et est promu sous-Lieutenant en 1919. Sous-lieutenant de réserve en 1920, lieutenant de réserve en 1924, il sert en 1933 au Centre de mobilisation N° 102. Il est titulaire de la Croix de guerre, d'une citation à l'ordre du Régiment en 1917, d'une autre à l'ordre du Corps d'armée en 1918 pour avoir fait 85 prisonniers.
YVES MARIE (2) JAOUEN
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à PLOUEZOCH
Chevalier - Officier marinier et marin
Arrivé au corps comme mousse en 1867, novice en 1870, il est matelot de 3ème cl. en 1872. Quartier-maître canonnier en 1875, second-maître en 1879, il est embarqué sur l'"ALEXANDRE" de 1873 à 1875, la "GAULOISE" de 1877 à 1879, le "COLBERT" de 1880 à 1882, le "SOUFFLEUR" de 1883 à 1885. Premier-maître de 2ème cl. en 1888, il est affecté sur l'"ETOILE", sur le cuirassé "SFAX" à Toulon en 1890. Médaillé militaire (1890).
FRANCOIS MARIE MARZIN
Né(e) à PLOUIGNEAU, décédé(e) à FINISTERE
Chevalier - Sous officier Terre et soldat
Incorporé au 71ème Régiment d'infanterie, comme soldat de 2ème cl, en 1914, il sert au 132ème et au 266ème comme soldat de 1ère cl. Il passe en 1918 au 12ème Régiment de tirailleurs indigènes. Blessé en 1916 et 1918, il est réformé temporaire en 1923 et devient, en 1925, employé des chemins de fer de l'état. Il est réformé définitif en 1931.Titulaire de la Médaille militaire (1927) et de la Croix de guerre, il est cité à l'ordre du régiment.