Résultats de la recherche

ANDRE LABBE
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à BREST
Commandeur - Officier de marine
Entré au service le 1 juillet 1940, il sert dans les Forces navales françaises libres. Sous-marinier à bord de la "MINERVE" pendant la 2ème guerre mondiale. Major général du port de Lorient de juillet 1974 à septembre 1976. Il est promu Contre-amiral le 1er mars 1976.Commandeur de l'Ordre National du Mérite (1973), Croix de guerre 39-45, Croix de la valeur militaire, Officier du Mérite maritime, Médaille de la Résistance.
PAUL YVES PEN
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à BREST
Commandeur - Officier de marine
Entré au service de la Marine en 1915, comme mécanicien, quartier-maître en 1917, maître en 1921, il est à l'Ecole Navale comme aspirant en 1921-1922. Nommé Mécanicien principal de 3ème cl en 1922, de 2ème cl en 1924, il sert sur plusieurs bâtiments. Ingénieur mécanicien de 1ère cl en 1929, Ingénieur principal en 1936, après plusieurs embarquements, il est affecté à la Direction du port de Brest. Ingénieur en chef de 2ème cl en 1940, de 1ère cl en 1942, Ingénieur Général de 2ème cl en 1951,il sert à Toulon, à Oran et à Brest jusqu'en 1954, année de son admission en 2ème section. Titulaire de la Croix de guerre avec palme 1939-1945 et de la Médaille coloniale.
LOUIS JOSEPH MARIE PIROT
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à GRASSE
Commandeur - Officier terre
Général de brigade. Croix de guerre 14-18, Croix des T.O.E, Commandeur de l'ordre de la Couronne d'Italie, officier d'académie.
EDMOND PAUL JOSEPH RIOU
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à PARIS (9ème)
Commandeur - Officier de marine
Contre-amiral (2S) en 1931. Entré à l'Ecole Navale en 1894, breveté fusilier, lieutenant de vaisseau en 1907, il est capitaine de frégate en 1919 et capitaine de vaisseau en 1925. Il commande en 1910-1912 un groupe de torpilleurs armés à Lorient, en 1916, le torpilleur "FAUCONNEAU", en 1921 l'Ecole des fusiliers marins à Lorient. IL termine sa carrière au secrétariat du Conseil supérieur de la Défense nationale.
EDOUARD ADOLPHE VERGOS
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à PARIS (5ème)
Commandeur - Officier de marine
Capitaine de vaisseau (1911). Ecole Navale en 1877, lieutenant de vaisseau en 1887, capitaine de frégate en 1904. Il commande le torpilleur "SARRAZIN", le contre-torpilleur "SAGAIE", le transport "CALEDONIEN" école des gabiers et des timoniers, le croiseur cuirassé "DUPLEIX". En 1913, il est Major de la marine à Brest. En 1914-1916, il commande le croiseur "DESAIX", puis devient Directeur des mouvements du port de Brest.
EUGENE LEON VILLAIN
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à PARIS (2ème)
Commandeur - Officier de marine
Contrôleur général de 2ème cl. de la Marine à Paris en 1934. Entré à l'Ecole navale en 1891, breveté torpilleur, lieutenant de vaisseau en 1904, il commande, en 1905, le sous-marin "NARVAL". Il est affecté à la défense fixe de Brest en 1907, à Cherbourg en 1908. Il opte ensuite pour le Corps du contrôle général de l'administration de la marine. Contrôleur de 2ème cl. en 1915 à Paris, de 1ère cl. en 1919 à Lorient.
ANTOINE JOSEPH VRIGNAUD
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à CHERBOURG
Commandeur - Officier de marine
Ancien élève de l'Ecole Navale, il est lieutenant de vaisseau en 1828. Capitaine de Corvette en 1838, il commande le brick royal "REINE AMELIE". Capitaine de vaisseau en 1843, il est Major Général de la marine à Cherbourg en 1849. Il est commandeur de l'Ordre de Saint Grégoire-le-Grand.
JOSEPH MARIE VRIGNAUD
Né(e) à BREST RECOUVRANCE, décédé(e) à BREST
Commandeur - Officier de marine
Il entre dans la marine comme mousse à l’âge de 13 ans. Au bout de 10 ans, il devient Enseigne de Vaisseau. A bord du « TIGRE », il participe au combat de GROIX au cours duquel il montre courage et détermination face aux anglais. Il connaît à plusieurs reprises les geôles anglaises et est gravement blessé. Amputé du bras droit, il parvient à s’évader et à rejoindre BREST en février 1812 après 6 ans de captivité. En raison de ses infirmités, il sert dans des fonctions administratives et est mis à la retraite avec le grade de Contre-Amiral. Il consacre alors 14 années de sa vie, avec dévouement, au service des pauvres comme administrateur de l’hospice civil de BREST. Il était Chevalier de Saint-Louis. Une rue de BREST porte son nom