Résultats de la recherche

PIERRE CHARLES BAUDOUIN
Né(e) à BREST, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1924, lieutenant de vaisseau en 1934, il est breveté canonnier, directeur de tir. Il embarque sur le croiseur "FOCH" de l'Escadre de la Méditerranée . Après le sabordage de la Flotte à Toulon, il entre dans la résistance. Capitaine de corvette en 1943, chef de la sureté navale et chef de la résistance marine, son action permet de gagner quelques semaines dans la libération de Toulon et Marseille. Capitaine de frégate en 1944,il devient chef de cabinet du Préfet Maritime à Toulon, puis commandant de l'aviso "COMMANDANT DUBOC" et de la première division d'avisos. Capitaine de vaisseau en 1954, il commande successivement les croiseurs léger "TERRIBLE" et "FANTASQUE". Contre-amiral en 1954, il est affecté à l'Etat-major interallié Centre-europe avant de prendre le commandement de Marine Madagascar. Major général du port de Toulon de septembre 1957 à juillet 1958,il commande la marine en Afrique Centrale de 1958 à 1960. Vice-amiral en 1959, il commande le Centre d'entrainement de la Flotte. Promu Vice-amiral d'Escadre en 1961, il est nommé Préfet Maritime de la 3ème Région. Titulaire de la Croix de guerre 39-45 avec palmes et de la Médaille de la résistance avec rosette.
PAUL LOUIS ALBERT CHOCHEPRAT
Né(e) à PERIGNY, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Officier de marine
Préfet maritime à Brest de 1912 à 1913. Né dans l'Allier, Ecole navale 1871, escadre d'évolutions, du Pacifique, station du Sénégal, Cherbourg, Toulon, breveté torpilleur, Terre Neuve, Méditerranée, Levant, Tahiti, Samoa, Nouvelles Hébrides, Grèce, Maroc. Membre du conseil supérieur de la Marine, il accompagne le maréchal Joffre en mission aux Etats Unis. il quitte le service en 1917.
HENRI JOSEPH HAAG
Né(e) à LESNEVEN, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Commissaire de la marine
Elève-commissaire en 1903, commissaire de 1ère cl en 1911, il sert à Lorient au service de la solde et sur le cuirassé "VERITE". Il opte ensuite pour le corps du Contrôle de l'administration de la marine. Contrôleur-adjoint en mai 1919, il est affecté à Toulon. Il est promu contrôleur de 2ème cl en 1921, de 1ère cl en 1925. Contrôleur général de 2ème cl en 1931, il assure les fonctions de chef de cabinet du Sous-secrétaire d'état de la marine. En 1937, contrôleur général de 1ère cl, il est adjoint au Directeur du contrôle. Il quitte le service actif en 1942. Officier du Mérite maritime (1932).
MARIE JOSEPH ALPHONSE PELLION
Né(e) à GRAY, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Officier de marine
Vice-amiral, préfet maritime à Brest de 1858 à 1861, il entre à l'Ecole de la marine à Toulon (1812). Il effectue l'hydrographie du Levant, un voyage scientifique avec Freycinet sur l’«URANIE"» qui fait naufrage aux Malouines. Campagnes en Espagne, au Brésil, de l'expédition d’Alger, du Tage où il obtient la Légon d'honneur en 1831, une nouvelle fois au Levant, Toulon, escadre de la Méditerranée, Brésil, Argentine où il déploie ses dispositions de diplomate pour protéger les intérêts français, Toulon, Pacifique, préfet maritime à Cherbourg, commandant en chef en Mer Noire après le décès de Bruat pendant la guerre de Crimée, membre de la Commission des travaux, membre du Conseil d'amirauté. Le premier bal donné en tant que préfet maritime a marqué la population brestoise et le journaliste de « L’Océan » qui souligne « son aimable courtoisie et son intérêt pour Brest ». Il se retire à Toulon en 1862. Il signe ses ordres "Alph. Pellion" et appelle les mousses "mes enfants". Il est l'auteur de grands travaux à Brest: déroctage de la Pointe de la Rose à l'entrée de la Penfeld, creusement des bassins du Salou, industrialisation du Plateau des Capucins Il est souvent appelé à tort Odet-Pellion, Odet étant le prénom de son père.
CHARLES PENAUD
Né(e) à BREST, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Officier de marine
Vice amiral entré comme mousse à 14 ans. Campagne des Antilles, Océan indien, Afrique, Seychelles, La Réunion, Portugal, Antilles, prise d’Alger. En mars 1831, officier en second de la "VILLE-DE-MARSEILLE" dans l'escadre ROUSSIN, il se distingue lors du forcement des passes du TAGE et de l'entrée de LISBONNE,puis sert en Méditerranée, Guyane, Brésil, Pacifique, Marquises et Tahiti. Contre-amiral en 1853, il est directeur de cabinet et CEM du ministre. Il commande la division navale de la Baltique en 1855, participe à la guerre de Crimée. Vice-Amiral le 7 novembre 1858. En février 1864, il commande en Chef l'escadre de la Méditerranée, pavillon sur la "VILLE-DE-PARIS", il décède à bord de ce bâtiment, en rade de TOULON.