Résultats de la recherche

LEON AUGUSTE ISIDORE LE DO
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Grand-Officier - Officier de marine
Vice-amiral, préfet maritime à Cherbourg en 1934, entré à l'Ecole Navale en 1890, enseigne en 1895, lieutenant de vaisseau en 1902, breveté canonnier, il commande un torpilleur puis la flottille de torpilleurs de l'Océan indien en 1908, effectue de nombreux embarquements sur le cuirassé "HOCHE", le contre-torpilleur "CASSINI", le cuirassé "JUSTICE". capitaine de frégate sur la "FRANCE" en 1920, capitaine de vaisseau en 1921, contre-amiral en 1928 sur le "MULHOUSE" en 1929 commandant la 2ème Escadre, vice-amiral en 1931, il exerce le commandement de la Marine à Rochefort, les fonctions de Major-Général à Toulon.
FRANCOIS MARIE ABOVILLE (D')
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Grand-Officier - Officier terre
Comte d'Aboville (1814) - Comte de l'Empire (26 mai 1808) - Pair de France (4 juin 1814) - Général de division - Sénateur (1802) et Président du sénat (1803). Elève au régiment de la Fère en 1744, il est déjà présent l'année suivante à Fontenoy puis rejoint à 16 ans le régiment d'artillerie de Metz où il sert comme officier pointeur.  Aide de camp de son oncle Julien qui commande l'artillerie aux armées du Maréchal de Saxe, il est capitaine à 28 ans, lieutenant-colonel à 38 ans; Il quitte la France avec le corps expéditionnaire de Rochambeau et en commande l'artillerie à la bataille de Yorktown. Les dispositions qu'il prend alors sont pour beaucoup dans la chute de cette ville où l'armée anglaise s'était retirée.  Lord Cornwallis rendra plus tard hommage à ses talents en disant : "C'est à vous que j'aurais du rendre Yorktown car c'est votre artillerie si bien pointée qui a détruit mes fortifications." Il est décoré de l'Ordre de Cincinnatus. De retour en France, il est récompensé par le roi qui le nomme colonel puis brigadier en 1784. Promu Maréchal de camp en 1788, inspecteur de l'artillerie en 1791, il continue à servir sous la République. Lieutenant général à Valmy, il commande l'artillerie à cheval et contribue ainsi au succès de cette bataille. Se déclarant contre Dumouriez, il est emprisonné, puis libéré après le 9 Thermidor. Nommé Directeur de l'arsenal de Paris, il devient le premier Inspecteur général de l'artillerie le 5 janvier 1800. Il est nommé sénateur de Besançon en 1802, et promu grand officier de la Légion d'Honneur. Il accompagne Pie VII d'Alexandrie à Paris pour les cérémonies du sacre de Napoléon en 1804. Gouverneur de Brest en 1808, il est nommé Comte de l'Empire en 1809. En 1814, il vote la déchéance de Napoléon et le rétablissement de la monarchie : Louis XVIII le remercie en le nommant Pair de France et Commandeur dans l'ordre de Saint Louis. Il est fait Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis quelques mois avant de mourir à 88 ans, doyen des pairs de France.
ETIENNE JEAN ISIDORE AUBRY
Né(e) à BREST, décédé(e) à BREST
Grand-Officier - Officier de marine
Contre amiral le 23/02/1914, Vice Amiral. Entre dans la Marine en 1874. Sert sur le cuirassé "VICTORIEUSE" (Division navale de l'Océan Pacifique), à bord du navire "LIONNE", Station de la Manche et de la Mer du Nord, sur le transport "ANNAMITE", Service des transports, Second sur le "NAVARIN", bâtiment central de la Défense mobile de BREST. Capitaine de frégate le 1er août 1899. Sur le cuirassé "MASSÉNA", Aide de camp auprès du Vice-Amiral Commandant en chef l'Escadre du Nord. Officier d'académie. Commandant le croiseur de 3ème classe "TROUDE", Division navale de l'Atlantique.---- Capitaine de vaisseau le 8 mai 1906. Vice-amiral le 02/03/1918 et affecté à Lorient et à Brest.
PIERRE EUGENE CHARLES BARE
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (8ème)
Grand-Officier - Officier terre
Général de brigade des troupes coloniales.
EUGENE MARIE CLEMENT BARTHES
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Grand-Officier - Officier de marine
Vice amiral (1919), Préfet maritime à Cherbourg en 1921, entré à 'LEcole Navale en 1878, il fait campagnes au Tonkin et à Madagascar (1883-1885), à la division navale du Levant puis de la Manche et de la mer du Nord. Breveté torpilleur, division navale d’Extrême Orient. Il sert à l’Etat-Major Général de 1906 à 1909. Commandant le "Jean Bart" de 1912 à 1915, citation à l’ordre de l’armée lors des opérations en Adriatique, Vice Amiral en 1919. Chef de l'EMG en 1923, il se retire en 1924. Officier d'Académie. Croix de guerre avec citation à l'ordre de l'armée navale
PIERRE EMILE MARCEL BASTARD
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (5ème)
Grand-Officier - Officier de marine
Elève à l'Ecole des officiers de réserve à Casablanca en 1943, il s'engage dans la marine (FNFL) en juin 1944. Il est affecté sur le croiseur "DUQUESNE" et la corvette "COMMANDANT D'ESTIENNE D'ORVES". Il sert en Indochine, en Algérie, en Tunisie. En 1957, il commande la 24ème Compagnie de la brigade de fusiliers marins en Algérie, puis le 1er Bataillon en 1960. Capitaine de corvette en 1960, capitaine de frégate en 1965, il commande l'aviso "ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY" dans le Pacifique et l'Ecole des fusiliers marins à Lorient. Capitaine de vaisseau en 1972, il commande l'aviso "COMMANDANT RIVIERE" et la division des avisos de l'Océan Pacifique. Contre-amiral en 1978, il est adjoint au Major général à l'Etat_major de la marine. Il est Grand Officier de l'Ordre National du Mérite, titulaire de la Croix de guerre 39-45, de la Croix de guerre des T.O.E., de la Croix de la valeur militaire et de 11 citations.
PIERRE CHARLES BAUDOUIN
Né(e) à BREST, décédé(e) à TOULON
Grand-Officier - Officier de marine
Entré à l'Ecole Navale en 1924, lieutenant de vaisseau en 1934, il est breveté canonnier, directeur de tir. Il embarque sur le croiseur "FOCH" de l'Escadre de la Méditerranée . Après le sabordage de la Flotte à Toulon, il entre dans la résistance. Capitaine de corvette en 1943, chef de la sureté navale et chef de la résistance marine, son action permet de gagner quelques semaines dans la libération de Toulon et Marseille. Capitaine de frégate en 1944,il devient chef de cabinet du Préfet Maritime à Toulon, puis commandant de l'aviso "COMMANDANT DUBOC" et de la première division d'avisos. Capitaine de vaisseau en 1954, il commande successivement les croiseurs léger "TERRIBLE" et "FANTASQUE". Contre-amiral en 1954, il est affecté à l'Etat-major interallié Centre-europe avant de prendre le commandement de Marine Madagascar. Major général du port de Toulon de septembre 1957 à juillet 1958,il commande la marine en Afrique Centrale de 1958 à 1960. Vice-amiral en 1959, il commande le Centre d'entrainement de la Flotte. Promu Vice-amiral d'Escadre en 1961, il est nommé Préfet Maritime de la 3ème Région. Titulaire de la Croix de guerre 39-45 avec palmes et de la Médaille de la résistance avec rosette.
GUSTAVE HYACINTHE ARMAND LE BESCOND DE COATPONT
Né(e) à BREST, décédé(e) à LAVAL
Grand-Officier - Officier terre
Général de division, gouverneur de Nice en 1889. Il se retire à Laval en 1890. Ancien élève de l'Ecole polytechnique (promotion 1844), école de l'artillerie et du génie (1846), lieutenant au 3ème RG à Metz en 1848, capitaine en 1852, campagne du Mexique où il participe à de nombreux combats de 1861 à 1864, chef de bataillon en 1862, lieutenant colonel en 1869, colonel en 1871, brigadier en 1879, en service à l'Etat-major Général, divisionnaire en 1886, membre du comité des fortifications. Il sert en Afrique (1850-1852), à Marseille, Nantes (directeur du Génie), Rennes, St Omer en 1871 (directeur des fortifications) et Pau. Titulaire de l'ordre de la Guadaloupe (Mexique), deux fois cité.
ADOLPHE CHARLES EMILE BOUET
Né(e) à BREST, décédé(e) à BREST
Grand-Officier - Officier de marine
Il entre dans la Marine en 1817, capitaine de vaisseau le 21 février 1847, contre-amiral le 9 juillet 1860.
RENE AUGUSTE EMILE BOUTEGOURD
Né(e) à BREST LAMBEZELLEC, décédé(e) à BREST
Grand-Officier - Officier terre
Général de brigade entré à Saint Cyr en 1877. Lieutenant en 1882, capitaine en 1885, chef de bataillon en 1892, lieutenant colonel en 1900, colonel en 1908. Inspecteur par intérim des réserves de la 1ère région. Commandant les 5ème et 6ème subdivisions de la 9ème région. Il sert au 21ème RIMA en Cochinchine (1881), en Annam, au Sénégal, au Dahomey, au Sahara, en Algérie, au Maroc.Blessé au Cambodge en 1885. Deux citation à l'ordre du Corps de débarquement (Casablanca, 1908). Médaille coloniale (Sénégal, Dahomey, Maroc).Médaille de la mutualité.Chevalier de l'ordre royal du Cambodge. Officier d'académie, de l'instruction publique, du mérite agricole. Commandeur de l'Etoile Noire et du Nicham Iftikhar.