Résultats de la recherche

EDOUARD MARIE LEON BRETILLOT
Né(e) à GLAMONDANS , décédé(e) à LANDERNEAU
Officier - Officier terre
Né dans le Doubs, il s'engage en 1908 au 60ème RI. Il fait l'Ecole militaire d'infanterie en 1908. Nommé sous-lieutenant en en 1912 au 2ème RT puis au 170ème RI. Il est lieutenant en septembre 1914, au 174ème RI en 1915, capitaine en 1916 au 109ème RI. Il participe à toutes les batailles importantes de la guerre de 14-18 (Lorraine en octobre 14, Aisne en décembre 14, Les Eparges en 1915 où il est blessé, Champagne en 1916 et 1918, Somme en 1916, Le Chemin des Dames en 17,offensive sur Cambrai la même année, La Chapelotte en 18, Soissons la même année). Il sert au chemin de fer de l'Est en 1919 à titre militaire puis passe en Rhénanie de 1919 à 1930. Il est plusieurs fois juge des appels pour la zone de tête de pont de Kehl. Il remplit les fonctions d'adjudant-major en 1929 et passe chef de bataillon en 1932. Il reçoit des affectations dans les VOsges (Gérardmer, Remiremont, Sélestat). Il assure les fonctions de major de garnison à Strasbourg en 1935 l'année où il est rayé des contrôles. Rappelé en 1939, il est lieutenant-colonel au 48ème Régiment d’Infanterie à Landerneau. Il sert à la 22ème DI en 1940. Il est titulaire d'une citation à l'ordre de la brigade en 1915, de la division en 1918, et du régiment en 1919. Croix de guerre.
ALLAIN CREFF
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à LANDERNEAU
Officier - Officier terre
Entré à Saint Cyr en 1952, il sert dans la Légion Etrangère en Algérie, de 1955 à 1959 et de 1960 à 1965, puis dans l'arme du Génie. En septembre 1978 il commande le 3ème Régiment du Génie et assure les fonctions de Délégué Militaire Départemental des Ardennes. Promu colonel en juillet 1979. Officier de l'ONM - 5 citations et blessé le 14 avril 1959 prés d’Aïn Sefra.
JEAN MARIE JUMEL
Né(e) à LYON, décédé(e) à LANDERNEAU
Officier - Officier terre
Maréchal de camp. Volontaire au 5ème bataillon de Rhône et Loire en 1792, il fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord, celles de 1795 à 1798 à l’armée d’Allemagne. A l’armée de l’Ouest en 1800, il se distingue au combat de Grandchamp (Morbihan), ainsi qu’à Marengo. Chef de bataillon , il commande en 1802 le 2ème bataillon d’expédition à Saint-Domingue. Général de brigade en 1810*, il commande les troupes stationnées à l’île de Java. Fait prisonnier par les Anglais, libéré la paix revenue, il rentre en France en 1814 et prend le commandement d’une brigade en 1815. Chevalier de l’Ordre Royal de Saint-Louis. * En 1810, leonore le donne major au 4ème de Ligne à Nancy, date à laquelle il est fait chevalier de la Légion d'honneur, et officier le 12.07.1820.
JOSEPH TROPEZ MARTEL
Né(e) à ST TROPEZ , décédé(e) à LANDERNEAU
Officier - officier terre
Engagé au 2ème Régiment d'Infanterie de Marine le 17/01/1883, sergent au 2ème Tirailleurs sénégalais en 1884, il entre à l'Ecole Spéciale Militaire de St-Cyr en 1886 et est sous-lieutenant en 1888, lieutenant en 1891 au 1er Tirailleurs annamites, capitaine en 1898, chef de bataillon en 1904. Il fait campagne au Sénégal (1883-1885, au Tonkin trois fois (1890-18922, 1897-1898 et 1904-1906), au Dahomey (1894-1895), en Cochinchine (1896-1897) puis en Martinique (1899-1902). Il est admis à la retraite en 1908. Rappelé le 01/08/1914, lieutenant-colonel au 85ème RIT, il est fait prisonnier le 15/08/1914, interné en Suisse en 1916 puis rapatrié en 1917. Démobilisé le 28/02/1919, il se retire à Landerneau. Il est titulaire de la médaille coloniale (Bénin), de l'Etoile noire du Bénin (1899), chevalier de l'ordre royal du Cambodge (1898), chevalier (1892) et officier (1903) de l'ordre royal du Dragon d'Annam.