Résultats de la recherche

LOUIS FREDERIC ALLAIN
Né(e) à CAEN , décédé(e) à PARIS
Officier - officier terre
Soldat dans les chasseurs vélites à pied de la Garde Impériale de 1806 à 1808, il sert ensuite dans des régiments d’infanterie et participe aux campagnes de la Grande Armée de 1806 à 1814 : Espagne, Portugal, Pyrénées, Afrique. Colonel au 20ème de Ligne, puis Commandant de la Place de Brest de 1838 à 1849. Chevalier des Ordres de Saint Louis. Chevalier de Saint Ferdinand d'Espagne
FELIX FRANCOIS JULES ANGIBAUD
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (15ème)
Officier - Officier terre
Colonel. Entré à Saint CYR en 1897, capitaine en 1912, il est affecté au 1er Régiment de marche d'infanterie en 1915. Chef de bataillon en 1917, il sert, en 1926, au 14ème Régiment de tirailleurs coloniaux. Il participe à de nombreuses campagnes au Tonkin, au Maroc, en Chine. Il est titulaire de la Croix de guerre avec palmes.
ROBERT POL HIPPOLYTE VICTOR JULIEN MARIE BACQUET
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à PARIS (15ème)
Officier - Officier terre
Colonel. Médaillé militaire. Croix de guerre 1939-1945.
JEAN CAMILLE BILLANT
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS 5ème
Officier - Officier terre
Intendant militaire des troupes coloniales.
JULES EMILE ANTOINE MARIE BRECEY (DE)
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à PARIS
Officier - Officier terre
Comte de Brecey, entré à Saint Cyr en 1864. Lieutenant en 1870, capitaine en 1873. Ecole de guerre en 1876, lieutenant colonel en 1889, colonel en 1893. Breveté, il commande le 13ème Hussards. Il sert essentiellement dans les Chasseurs et les Hussards, en Afrique et en Tunisie. Prisonnier (un mois de détention) pendant la guerre de 1870. Décoré de la médaille coloniale (Tunisie). Chevalier de l'ordre de la médaille de Saint Grégoire le Grand (1871), de l'ordre de la Couronne de Fer (1885), de l'ordre de ... de Suède (1885). Officier de la Couronne d'Italie (1885).Officier de l'ordre impérial de Medjidjé (1885) (guerre de Crimée). Commandeur de l'ordre de Saint Stanislas de Russie (1885).
JEAN CALLIES
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (17ème)
Officier - Officier terre
Engagé volontaire en 1906, brigadier en 1909, lieutenant en 1914, capitaine en 1915. Diplômé de l'Ecole centrale des Arts et Manufacture, ingénieur aux usines Michelin. Titulaire de plusieurs citations et de la Croix de guerre avec palme.
EDMOND FRANCOIS ANDRE CALOHAR
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Officier - Officier terre
Entré en service en 1853, école du génie en 1857. Lieutenant colonel du génie à la direction du génie à Langres en 1891 au 7ème Corps. Sert à Saïda (1866), Sedan, Paris (guerre de 1870), Arras, Nancy (1871), Châlons et Dignes (1886).
FRANCOIS CREIGNOU
Né(e) à PLEYBER CHRIST, décédé(e) à PARIS
Officier - Sous officier Terre et soldat
Engagé comme matelot des équipages de la flotte en 1939, il s’illustre à bord du remorqueur de port "L’APPLIQUE" lors de l’attaque des britanniques sur Dakar « en dépit des bombardements violents des 23, 24 et 25 septembre, a assuré sans relâche sous le feu de l’ennemi les nombreuses servitudes qu’imposait la situation. A ainsi fait preuve des plus belles qualités de courage, de sang froid et de discipline » (citation à l’ordre du régiment). Il rejoint l’armée de terre comme sous-officier et effectue deux séjours en Indochine. En Cochinchine cité à l’ordre de la brigade et de la division puis est décoré de la Médaille militaire. Au Tonkin cité à nouveau à l’ordre de la division pour sa brillante conduite au cours des opérations « chef de section, d’un courage et d’un sang froid remarquables. Le 9 septembre 1950 dans la région de Dam Tri, a fait manœuvrer sa section sous un violent feu d’armes automatiques pour permettre le dégagement d’une autre section de la compagnie qui était tombée dans une embuscade. Le 6 septembre 1950,dans la région de Song Dang, ayant sa section prise sous le feu de 5 mitrailleuses rebelles alors qu’il se portait au secours d’un détachement de légion durement éprouvé, a réussi à la maintenir en ordre et à fixer par son tir l’adversaire qui tentait de le déborder. Ne s‘est replié que sur ordre et qu’après avoir épuisé ses munitions et évacué les blessés »( citation à l’ordre du régiment du 27 décembre 1950). Blessé au combat à trois reprises, il est grand invalide de guerre et fait partie jusqu’à sa mort de la section des aveugles de guerre du Finistère. Adjudant chef des troupes coloniales. Médaille militaire - Croix de guerre T.O.E avec palmes.
RENE LEON FREDERIC CURT
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (5ème)
Officier - officier terre
Lieutenant colonel en retraite, sous lieutenant au 49 ème BCP en 1919, lieutenant en 1922 au 12ème BCA en occupation en Allemagne, placé en congé d'armistice en 1941, condamné par contumace en 1943 par les sections spéciales de la cour d'appel d'Aix en Provence aux travaux forcés à perpétuité, à la confiscation de tous ses biens pour "dissidence, atteinte à la sureté extérieure de l'Etat français et trahison", il est radié de la Légion d'honneur. Il est rétabli dans tous ses droits, avec paiement rétroactif, à la Libération.
HENRI DANGUY DES DESERTS
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à PARIS
Officier - Officier terre
De spécialité artilleur. En 1945, il devient Grand blessé de guerre en avril. Il est affecté au Maroc, puis en Indochine de 1953 à 1955, puis à nouveau au Maroc. En 1960, retraité de l'Armée, il fait une carrière dans l'informatique jusqu'en 1977.