Résultats de la recherche

PAUL JOSEPH BARAZER
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à LANDERNEAU
Chevalier - Fonction publique
Engagé volontaire en 1902, quartier-maître en 1904, de spécialité "mécanicien torpilleur", il est second-maître en 1909. Nommé commis comptable des matières en 1912, il est commis de 1ère cl en 1922. Il termine sa carrière comme secrétaire administratif de la Marine. Médaillé militaire.
LOUIS AUGUSTE MARIE HAREL DE LA NOE
Né(e) à ST BRIEUC, décédé(e) à LANDERNEAU
Officier - Fonction publique
Inspecteur général des Ponts et Chaussées, ancien élève de l’Ecole Polytechnique (promotion 1870) et de l’école des Ponts et Chaussées. En 1877, il est à Rodez, en 1878 à Quimper où il s’occupe de la construction des chemins de fer, en 1884 au Mans, en 1891 à Brest où il s’occupe toujours des chemins de fer et en même temps des phares. En 1893 de nouveau au Mans, il édifie la gare centrale des tramways à vapeur, le pont en X, la passerelle du Bon-Pasteur. De 1901 à 1918 il oeuvre dans les Côtes du Nord en qualité d’ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, y conçoit et dirige une soixantaine d'ouvrages d'art, innovant avec le béton armé.
GUSTAVE HEUZE
Né(e) à PARIS, décédé(e) à LANDERNEAU
- Fonction publique
Ingénieur général de l'agriculture. Professeur d'agriculture, il est nommé Inspecteur général de l'Agriculture en 1880. Nombreux rapports sur les plantes fourragères, les plantes alimentaires, les céréales et les produits farineux…et nombreux livres de fond sur l'agriculture.
EDOUARD KERRIEN
Né(e) à CHATEAULIN, décédé(e) à LANDERNEAU
Chevalier - Fonction publique
Ingénieur des Arts et Métier, il entre comme dessinateur à l’arsenal de Brest en septembre 1858. Quartier-maitre mécanicien de la Marine de juillet 1859 à septembre 1861. En 1861 il entre au service des Ponts et Chaussées où il franchit tous les grades : assistant à la surveillance des travaux puis conducteur de travaux pour finir sous-ingénieur des Ponts et Chaussées. Ses différents postes l’amènent à surveiller les travaux d’approfondissement du canal de Nantes à Brest (1861), puis au Sénégal (1863) pour l’installation du phare des Mamelles à Daker, l’un des phares les plus puissants d’Afrique. Il sert à la ville de Paris (1865). En 1871 il rejoint la Cochinchine, Madagascar, en 1878 l’Algérie (Mostaganem) et en 1884 la Tunisie (Sousse) où il reste jusqu’en 1891. Il prend sa retraite le 1er mai 1893, atteint de cécité. Commandeur du Nisham Iftikar (Tunisie). Chevalier de l'ordre du Cambodge.
EUGENE LECLERC
Né(e) à BESANCON , décédé(e) à LANDERNEAU
Chevalier - Fonction publique
Instituteur dans le Doubs tout en poursuivant ses études pour obtenir l’agrégation d’histoire, il est mobilisé comme officier en 1914 et rejoint le front où il est blessé à quatre reprises. Démobilisé avec le grade de commandant en 1919, il s’installe à Landerneau comme exploitant agricole. À titre militaire, il a reçu cette citation : "Toujours prêt à s'offrir pour les missions les plus dangereuses, exécute celles-ci avec intelligence et une audace remarquable. Est suivi aveuglément par tous ses hommes. Montre dans le métier d'officier de campagne l'intelligence et la volonté qui ont fait de lui dans l'université, d'un instituteur, un agrégé d'histoire et licencié en droit." Père d'Edouard Leclerc.
LOUIS ERNEST ANTOINE MARTEL
Né(e) à ALGER (Algérie), décédé(e) à LANDERNEAU
Chevalier - Fonction publique
Directeur des Impots.
LUCIEN SIMON
Né(e) à PLOUZEVEDE, décédé(e) à LANDERNEAU
Chevalier - Fonction publique
Médaille militaire du 17 janvier 1962.