Résultats de la recherche

CLEMENT MAXIME MARIE AUDOUARD
Né(e) à BREST ST PIERRE QUILBIGNON, décédé(e) à NOGENT SUR MARNE
Officier - Officier terre
Ancien élève de l'Ecole Polytechnique (promotion 1883). Il sert à Versailles, Paris, Grenoble, Brest, Lille. Il est colonel du Génie au 1er Corps d'artillerie coloniale en 1918.
LOUIS EUGENE ADOLPHE CLOAREC
Né(e) à BREST, décédé(e) à St HILAIRE LA GRANDE MARNE
Chevalier - officier terre
Capitaine au 1er Régiment de Tirailleurs Tonkinois à Hanoï en 1907. Engagé au 1er RIMA en 1886, en Guadeloupe en 1888 comme sergent, St Maixent en 1892, en Martinique, en Guyane et Madagascar. Tué à l'ennemi au 161ème RI. Médaille coloniale (Extrême Orient) en 1907.
FREDERIC MARIE FLOCH
Né(e) à PLOUGASTEL DAOULAS, décédé(e) à SEINE ET MARNE
Chevalier - Officier marinier et marin
Premier maitre de manoeuvre, engagé de 1863 à 1869, rengagé fin 1869. Matelot en 1863, quartier maitre en 1868, second maitre en 1875, maitre en 1881, premier maitre en 1882. Sur le "CONSTANTINE", bâtiment central de réserve, à Rochefort en 1885. Médaille militaire (1865). Inhumé à Brest.
JEAN-LOUIS GOARNISSON
Né(e) à LA FEUILLEE, décédé(e) à BRY SUR MARNE
Officier - Religieux
Docteur en médecine en 1924, il entre au séminaire de philosophie des Pères Blancs à Kerléis. Ordonné prêtre le 29 juin 1930, il arrive à Ouagadougou le 24 mars de l'année suivante après être passé par l'Institut de médecine coloniale.Il se consacre sans relâche à la lutte contre la maladie du sommeilet les maladies ophtalmologiques en Haute Volta. Il participe en outre à la formation sur place de nombreux infirmiers et médecins autochtones. Il y gagne le surnom de "Docteur Lumière". Après la Seconde Guerre Mondiale et l'indépendance du pays devenu Burkina Faso, il assure à l'Assemblée nationale du pays où il a été élu, trois législatures à la présidence de la commission des affaires sociales.Il décède en France mais il est inhumé à Ouagadougou à la demande des autorités politiques et religieuses locales.
JEAN LOUIS LAMARTINIERE
Né(e) à HUELGOAT, décédé(e) à CHAMPIGNY SUR MARNE
Chevalier - Officier marinier et marin
Premier maître canonnier sur le "VAUBAN" en 1887 à Brest, la "COURONNE" en 1889 à Toulon, à Rochefort en 1893. Médaille militaire (1888). Président des vétérans (1234ème section) des armées de terre et de mer de la guerre de 1870-1871. Conseiller municipal. Enterré au cimetière St martin à Brest. Pour leonore et l'état-civil LAMARTINIERE sans particule.
ALEXIS VICTOR LE LAN
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à LE PERREUX SUR MARNE
Officier - Officier de marine
Mécanicien inspecteur de la Marine Nationale. Il entre dans la Marine en 1876. En 1898 sur le "BRENNUS" à Toulon à la division navale du Levant. En 1902, il est adjoint au major général de Lorient. Mécanicien inspecteur de 2ème classe le 14 septembre 1907 à Cherbourg. A Toulon en 1909 comme mécanicien en chef de 2ème cl.. En 1910 à Tahiti. En 1911, il est affecté sur le croiseur cuirassé "MONTCALM" comme mécanicien de la Division navale de l'Extrême-Orient.
THEODORE MASSON
Né(e) à OUESSANT, décédé(e) à CHAMPIGNY SUR MARNE
Chevalier - Officier marinier et marin
Pilote de la flotte de 2ème cl affecté sur le "REDOUTABLE" en 1898, il est premier-maître pilote embarqué sur le "CHAMOIS" en 1909. Médaillé militaire (1898).
ALBERT MARIE LA MONNERAYE (DE)
Né(e) à LESNEVEN, décédé(e) à CHAMPIGNY SUR MARNE
Chevalier - Officier terre
Lieutenant colonel d'infanterie, entré à St Cyr, promotion d'Italie (1846-1848). Mort pour la France, des suites des blessures reçues au combat de Champigny sur Marne (siège de Paris).
AMBROISE JULIEN FRANCOIS MORILLON
Né(e) à BREST, décédé(e) à SOUAIN (Marne)
Chevalier - Officier terre
Capitaine au 52ème Régiment d'Infanterie Coloniale. Engagé volontaire en 1901, au 21ème Régiment d'infanterie coloniale, il est sergent en 1908. Il suit, en 1911, les cours de l'Ecole militaire de l'infanterie. Il est sous-lieutenant en 1912 et lieutenant en 1914. Il est tué à l'ennemi, lors des combats de la Marne, le 25 septembre 1915, Mort pour la France.
JEAN MARIE PICARD
Né(e) à PLOURIN LÈS MORLAIX, décédé(e) à TAHURE (Marne)
Chevalier - Officier terre
Incorporé au 116ème Régiment d'infanterie en 1912, élève officier en 1913, il est sous-lieutenant en 1914. Lieutenant en 1915, il sert au 19ème Régiment d'infanterie et meurt au combat dans la Marne, la même année. Il est inhumé à Mesnil-les-Jurlus. Cité à l'ordre de l'armée, il est déclaré "Mort pour la France".