Résultats de la recherche

JEAN BARVEC
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier marinier et marin
Second maitre Mécanicien mort lors de la perte du sous-marin "SOUFFLEUR" au large de Beyrouth le 25 juin 1941. Son corps est retrouvé à proximité du lieu du drame. Quelques jours plus tôt il avait été cité à l'ordre de la division : "Chef de quart aux moteurs diesel, chargé également des réparations, a assuré dans des conditions particulièrement pénibles la remise en état provisoire à la mer des axiomètres de barre de direction, dans la nuit du 14 juin 1941, donnant à son personnel le plus bel exemple de dévouement". Mort pour la France.
CHARLES MARIE JACQUES FLOTTE (DE)
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier de marine
Lieutenant de vaisseau. EN 1834, enseigne de vaisseau en 1840, lieutenant de vaisseau en 1848. Il gagne sa décoration lors de l’opération de bombardement de Bomarsund sur l’ile d’Åland en août 1854 (Baltique). Il décède le 13/05/1855 en Mer Noire à bord de l’aviso à vapeur "MILAN" sur lequel il est officier en second.
FRANCOIS MARIE INIZAN
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier marinier et marin
Maître, décédé à bord du "PRIMAUGUET" le 8 novembre 1942 à Casablanca lors de l'opération "Torch", débarquement des Alliés en Afrique du Nord.
JEAN-LOUIS ROLLAND
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à JARD SUR MER
Commandeur - élu
Né à Landerneau dans la rue de Daoulas qui porte aujourd'hui son nom. Elève de l’école des mousses, il participe à la guerre 1914-1918 et, au sortir du conflit, entre à l'arsenal de Brest. En 1919, il se présente aux élections municipales de Landerneau sur la liste de l'Union républicaine et sociale et est élu. Il devient maire de Landerneau en 1929, est ensuite réélu plusieurs fois et le reste jusqu'en 1965. Lors des élections législatives de 1936, il est élu député de la première circonscription de Brest. Il fait alors partie des quatre-vingts parlementaires qui refusent les pleins pouvoirs au gouvernement de Vichy. Suspendu de ses fonctions d’élu en 1942, il entre dans la Résistance. Membre des réseaux Jade Fitzroi et Liberation Nord, il est arrêté par les Allemands en août 1944 et emprisonné à Brest puis à Rennes. En septembre, près de St Nazaire, il s’évade du train qui le conduit en déportation en Allemagne. De retour à Landerneau, il retrouve son siège de maire de 1944 à 1947 puis de 1959 à 1965. Il occupe aussi pendant ces périodes les fonctions de conseiller général et de conseiller de la République au sénat. II a laissé aux Landernéens une image forte. On lui doit un certain nombre de réalisations dans des secteurs qui lui tenaient à cœur : le domaine social, les personnes âgées, les jeunes. Il est à l'origine du collège de la Gare, de la Caisse des Écoles et gestionnaire de la salle du Family et d'un stade. Médaille militaire. Croix de guerre. Médaille de la résistance.