Résultats de la recherche

VICTOR PIERRE MARIE LE GORGEU
Né(e) à QUIMPER, décédé(e) à PARIS
Commandeur - Elu
Médecin militaire pendant 15 ans dans les troupes de Marine, secrétaire d'état plusieurs fois (1933), conseiller d'Etat (1947-1952), résistant, député, sénateur du Finistère, commissaire de la République à Rennes (1944-1946), maire de Brest, conseiller général (1914-1923 et 1931-1934). Après d'excellentes études au Lycée de Brest, il entre en 1900 à l'Ecole du service de santé de la marine. Médecin de l'Infanterie coloniale, il fait campagne au Tonkin et séjourne en Indochine (1904-1905), au Sénégal et en Mauritanie (1908-1910). Il quitte la carrière militaire en 1911 et ouvre à Brest un cabinet médical. Mobilisé en 1914, il sert au 2ème Régiment d'Infanterie coloniale et obtient la Croix de guerre avec deux citations. En 1919, il commence une carrière politique et est élu conseiller général du Finistère. Maire de Brest de 1929 à 1941 et d'octobre 1944 à avril 1945 (Président de la Délégation spéciale), il est sénateur du Finistère de 1930 à 1945 et se voit confier, à deux reprises, les fonctions de sous-secrétaire d'Etat. Après la guerre, il est nommé commissaire de la République à Rennes de 1944 à 1946. Conseiller d'Etat en 1947, il préside le conseil supérieur de la marine marchande et fait partie de la commission d'étude des rapports entre l'Etat et l'enseignement privé. Il travaille aussi à la réforme de l'ENA. Titulaire de la Médaille coloniale (Mauritanie) et de la médaille de la Résistance, il est commandeur du Mérite maritime et commandeur des Palmes académiques. La ville de Brest lui rend hommage en donnant son nom à une avenue. Il est inhumé au cimetière de Brest Saint-Martin.