Résultats de la recherche

LOUIS ARTHUR DELOBEAU
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Elu
Après des études de droit à Paris, il revient à Brest en 1859 comme avoué jusqu’en 1894. Elu conseiller municipal de Brest en 1871, il devient en 1884 conseiller général du Finistère et maire de Brest de 1884 à 1900 et de 1908 à 1912. Il se lance dans la vie parlementaire en 1893. Elu au Sénat, il est réélu à plusieurs reprises jusqu’à son décès en 1912. Commandeur de l’Ordre de Saint-Stanislas de Russie. Une rue de Brest porte son nom. Inhumé à Brest.
JOSEPH FRANCOIS GARNIER
Né(e) à GUIPAVAS, décédé(e) à PARIS (17ème)
Chevalier - Elu
Médecin au bureau de bienfaisance de Paris il reçoit en 1832 la médaille de la ville de Paris pour services rendus pendant l'épidémie de choléra. Décoré en tant que maire de Neuilly de 1843 à 1848.
VICTOR PIERRE MARIE LE GORGEU
Né(e) à QUIMPER, décédé(e) à PARIS
Commandeur - Elu
Médecin militaire pendant 15 ans dans les troupes de Marine, secrétaire d'état plusieurs fois (1933), conseiller d'Etat (1947-1952), résistant, député, sénateur du Finistère, commissaire de la République à Rennes (1944-1946), maire de Brest, conseiller général (1914-1923 et 1931-1934). Après d'excellentes études au Lycée de Brest, il entre en 1900 à l'Ecole du service de santé de la marine. Médecin de l'Infanterie coloniale, il fait campagne au Tonkin et séjourne en Indochine (1904-1905), au Sénégal et en Mauritanie (1908-1910). Il quitte la carrière militaire en 1911 et ouvre à Brest un cabinet médical. Mobilisé en 1914, il sert au 2ème Régiment d'Infanterie coloniale et obtient la Croix de guerre avec deux citations. En 1919, il commence une carrière politique et est élu conseiller général du Finistère. Maire de Brest de 1929 à 1941 et d'octobre 1944 à avril 1945 (Président de la Délégation spéciale), il est sénateur du Finistère de 1930 à 1945 et se voit confier, à deux reprises, les fonctions de sous-secrétaire d'Etat. Après la guerre, il est nommé commissaire de la République à Rennes de 1944 à 1946. Conseiller d'Etat en 1947, il préside le conseil supérieur de la marine marchande et fait partie de la commission d'étude des rapports entre l'Etat et l'enseignement privé. Il travaille aussi à la réforme de l'ENA. Titulaire de la Médaille coloniale (Mauritanie) et de la médaille de la Résistance, il est commandeur du Mérite maritime et commandeur des Palmes académiques. La ville de Brest lui rend hommage en donnant son nom à une avenue. Il est inhumé au cimetière de Brest Saint-Martin.
YVES RENE HENRI GUENA
Né(e) à BREST ST PIERRE QUILBIGNON, décédé(e) à PARIS
Grand-Croix - Elu
Il rallie l'Angleterre dès le 19 juin 1940 au lendemain de l'appel du Général DE GAULLE. Il participe aux opérations au sein de la 1ère DFL et de la 2ème DB. Il fait partie, en 1947, de la 1ère promotion de l'ENA "France combattante". Il exercera d'éminentes fonctions administratives et politiques. En juin 1958, maître des requêtes au conseil d'Etat, il participe activement à la rédaction de la constitution. De 1962 à 1997, il sera député, sénateur, conseiller général de la Dordogne, maire de Périgueux, ministre. Membre du Conseil constitutionnel en 1992, il en est le Président de 1999 à 2004. De 2004 à 2007, il préside le l'Institut du monde arabe. Il a publié de nombreux livres historiques ou de souvenirs. En 2003, est inaugurée à Périgueux la place "YVES GUENA". Titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 et de la Médaille de la Résistance.
BERTRAND THEOBALD JOSEPH LACROSSE (DE)
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS
Grand-Officier - Elu
Aspirant de Marine puis école militaire de Sr Germain en 1812, lieutenant au 2ème chasseurs de la Jeune Garde, aide de camp du général Vandamme, en demie solde en 1815 après avoir fait les campagnes de 1814 et 1815. Il se distingue au combat de Dessau (1813) et à la bataille de Craonne (1814) où il est atteint de 2 coups de feu, 4 coups de sabre et 11 coups de lance ! En 1815, il est licencié de l'armée de la Loire et se retire à Brest où il devient colonel de la Garde Nationale. Il entre alors en politique : député de 1834 à 1851, sénateur de 1852 à 1865, ministre des TP (1849 et 1851) puis de l’Intérieur, rapporteur du budget de la Marine. Membre de la commission supérieure des Invalides de la Marine. Membre du conseil de la Légion d'Honneur. Une rue de Brest porte son nom.Son titre de baron héréditaire est confirmé par décret du 14.03.1860. Il se battit en duel en 1842 et reçu une balle dans la cuisse.
MICHEL FRANCOIS MARIE MISSOFFE
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (8ème)
Commandeur - Elu
Avocat à la cour d'appel de Paris. Conseiller, puis vice-président du conseil municipal de Paris. Député de la Seine de 1924 à 1928. Ambassadeur au Luxembourg en 1932, sous-directeur au Ministère des affaires étrangères en 1942. Colonel de réserve, Croix de guerre 14-18.
ARTHUR PERNOLET
Né(e) à POULLAOUEN, décédé(e) à PARIS (8ème)
Chevalier - Elu
Conseiller général du Cher depuis 1881, il est nommé vice-président en 1884. Député du Cher de 1885 à 1889. Diplômé de l'Ecole Supérieure des Mines de Paris, en 1867, il exerce, comme ingénieur conseil en administration technique, auprès de diverses compagnies françaises exploitant des mines en Espagne, Sicile, Sardaigne. Membre et secrétaire, de 1872 à 1882, de la commission chargée de l'étude des moyens propres à prévenir les explosions de grisou, il opère, à ce titre, en Allemagne, Belgique, Angleterre. Lieutenant d'artillerie durant la guerre.
EDOUARD JACQUES PICQUENARD DES LANDES
Né(e) à LANDERNEAU, décédé(e) à PARIS (9ème)
Chevalier - Elu
Notaire. Maire de TORCY (Seine et Marne), de 1848 à 1868.
FRANCOIS MARIE JOSEPH RIOU DE KERSALAUN
Né(e) à MORLAIX, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Elu
Inscrit au barreau de Morlaix, il commande la garde nationale à St Pol de Léon à la Révolution. Il devint officier municipal de Brest puis maire par intérim. Elu deux fois Député du Finistère aux Cinq Cents . Préfet du Cantal sous le Consulat. Crée Baron de l'Empire le 14 février 1810. A écrit une tragédie, une pièce et des Odes.
PAUL AUGUSTE MARIE SIMON
Né(e) à BREST, décédé(e) à PARIS (15ème)
Chevalier - Elu
Avocat, conseiller municipal de Brest en 1912, il est élu député du Finistère le 13 avril 1913. Il est réélu en 1914, 1919, 1924, 1928, 1932 et 1936 et reste en fonction jusqu'au 31 mai 1942. Il s'engage dans la Résistance et fait partie du Comité départemental de la Résistance du Finistère. Il est conseiller de la République de 1946 à 1948. Il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1948 au titre des Forces Françaises de l'Intérieur.