Résultats de la recherche

JEAN EDOUARD D'ARGENT
Né(e) à ST SERVAIS, décédé(e) à ST SERVAIS
Chevalier - Artiste
Jean d'Argent, dit Yan, est né avec une baguette magique dans les mains, c'est tantôt son pinceau tantôt son crayon. Il est embauché en 1840 pour participer aux relevés de terrain sur le tracé de la future voie de chemin de fer Brest-Morlaix. En 1850, il décide de s'installer à Paris et de vivre de ses dessins, peintures et illustrations qui feront sa renommée. Ses dessins agrémentent de nombreux ouvrages pour enfants, tels que les Contes d'Andersen, de Perrault, et de Grimm, ainsi que de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique qui foisonnent à la fin du 19ème siècle en pleine période de révolution industrielle. Il illustre de nombreux livres et ouvrages de légendes de Bretagne en s'inspirant souvent des paysages qu'il a tant aimés au cours de son enfance à Saint-Servais. Le plus bel exemple de son attirance vers le légendaire breton se trouve dans son fameux tableau des Lavandières de la nuit (1861), tableau unique en son genre qui lui valut la célébrité. Adepte de l'art sacré, il dessine des vitraux, dont ceux de Saint Servais, illustre des scènes du nouveau testament et de la vie des Saints, et, vers 1870, anime par ses peintures les murs des chapelles latérales de la cathédrale de Quimper. Passé dans l'oubli pendant près d'un siècle, il renaît grâce à une exposition rétrospective organisée à Landerneau en 1989. Un musée porte son nom à Saint-Servais où chaque été une exposition attire de nombreux amateurs.