Résultats de la recherche

HIPPOLYTE MARIE JOSEPH ALLAIN LAUNAY
Né(e) à BELLE ISLE EN TERRE , décédé(e) à TRÉFLEZ
Chevalier - Officier de marine
Lieutenant de vaisseau (répertorié dans la marine sous le nom « de Launay »). Il entre dans la Marine en 1827. Après une campagne aux Antilles, Il sert principalement en Méditerranée jusqu’en 1843. Puis il enseigne le charpentage et la construction navale sur le navire-école "BORDA". Le 23 février 1845, ayant conduit ses élèves au lancement du brick "LA TACTIQUE", il plonge du bord, sans quitter son habit, sur un marin accidenté et le ramène. Déshabillé aussitôt par ses élèves, couvert de leurs vêtements,il est ramené au "BORDA" dans un enthousiasme indescriptible et fait chevalier de la Légion d'honneur à la suite de cette action d’éclat. Retraité en 1853, après avoir commandé le "BORDA", il s’installe à Keremma où viennent vivre encore aujourd’hui ses descendants.
NICOLAS FAUTEREAU-VASSEL (DE)
Né(e) à ST LEONARD DE NOBLAT, décédé(e) à TRÉFLEZ
Chevalier - Officier de marine
Capitaine de corvette né en Haute Vienne, engagé dans la marine comme officier de réserve, il sert dans l’Aéronautique navale. Navigateur aérien sur P2V7 "Neptune", il participe aux expérimentations nucléaires du CEP à partir de Hao en 1966. Activé, breveté pilote de chasse en 1966, il sert dans des flottilles de "Falcon", de Morane "Paris" et d’"Etendard" basées à Hyères et à Landivisiau où il commande en particulier la Flottille 16F, et participe ainsi à de nombreuses missions sur porte-avions en Océan indien et devant le Liban. Il est attaché de défense près l’ambassade de France au Chili de 1988 à 1991. Chevalier ONM.
HIPPOLYTE ARSENE PICHON
Né(e) à CHERBOURG, décédé(e) à TRÉFLEZ
Commandeur - Officier de marine
Capitaine de vaisseau, il participe à l’expédition du Péloponèse sur l’"ARMIDE" (1828), à celle d’Alger(1830), aux campagnes du levant sur le "BOUGAINVILLE". De retour à Brest en 1844, instructeur sur le navire-école "BORDA" puis sur la "LICORNE". En 1849, commandement du brick "FABERT", il fait campagne contre les pirates au Levant. Second sur le "CHARLEMAGNE", il participe à la campagne de Crimée, est blessé en 1854 lors du siège de Sébastopol. Capitaine de vaisseau commandant l’"EURIDYCE" dans le Pacifique puis le vaisseau "NAPOLEON". Retraité en 1868 à Keremma.
PAUL ARMAND MARIE PICHON
Né(e) à BREST, décédé(e) à TREFLEZ
Officier - Officier de marine
Enseigne de vaisseau (1883) puis capitaine de vaisseau. Après un début de carrière en France, il effectue un intéressante carrière en Bulgarie où dès 1896 il est chargé de créer et de commander la marine de guerre bulgare. Il vit 15 ans à Varna dans l’intimité du monde diplomatique de l’époque et en particulier du Prince Ferdinand qui le nomme amiral de la marine bulgare, le couvre d’honneurs et lui accorde une retraite qui est payée jusqu’à sa mort. Retraité à Keremma, il devient maire de Tréflez en 1916. Président du conseil d’administration des fabriques de soude et président du conseil d’administration de la Banque Brestoise.
ALAIN QUIVIGER
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à TRÉFLEZ
Chevalier - Officier marinier et marin
Maître principal de la marine
LOUIS JEAN NEPOMUCENE MARIE ROUSSEAU
Né(e) à ANGERVILLE, décédé(e) à TREFLEZ
- officier de marine
Il a été brasseur à Angerville dans l'Essone, officier de marine et maire de Tréflez.Il est le fondateur de Ker-Emma à Tréflez en 1823. Filleul du duc de Penthièvre, grand Amiral de France dont il porte les prénoms, et de la duchesse de Lamballe. Engagé dans la Marine (février 1804) à Brest, il est fait prisonnier le 6 fevrier 1806 devant Saint-Domingue. Il renonce à l'assignement sur l'honneur après 1 an et reste emprisonné 6 ans et demi sur un ponton anglais (1807-1813). Après 21 tentatives d'évasion infructueuses, il demande de nouveau à être assigné. Il est libéré en mai 1814 après la défaite de Napoléon. Il débarque à Dieppe le 18 mai 1814 et retourne à Angerville. Sa brasserie marche mal comme son élevage de chèvres cachemire. Il part pour la Bretagne de février à mai 1823 après avoir vendu ses terres et loué sa brasserie. Il rachète l'affouagement de la plaine de Tréflez aux héritiers Souffès-Després le 22 avril 1823. Il s'installe définitivement fin octobre 1823 à Keremma. Il est l'auteur de "La croisade du dix-neuvième siècle"(1841), de "La clé de la science" (1848) et du "Mémoire sur la champagnisation des vins". il publie de nombreux articles dans des journaux fort variés, nationaux et régionaux: "Le Censeur européen (1819), "Le Globe" (1832), "Le Phalanstère" (1833), "L'université catholique" (1840-41), "Le Finistère) (1832), "L'Armoricain" (1841 Brest), "La Revue de l'Armorique" (1845), "L'Océan" (1850 Brest).