Résultats de la recherche

PAUL FRANCOIS JEAN BAPTISTE LE CALVEZ
Né(e) à BREST ST MARC, décédé(e) à BIZERTE (Tunisie)
Officier - Officier terre
Il sert un an au 2ème Régiment du Génie en Tunisie comme sapeur en 1909 puis caporal. Il suit le cours spécial de EOR à Versailles en 1911, avant de rejoindre son régiment comme sous-lieutenant pour un an. Il passe dans la réserve et est mobilisé en août 1914 en Tunisie comme chef de section. Il est activé en 1915. Promu capitaine en 1918, il sert en Algérie de 1919 à 1926 (Oran) dans les états-majors du Génie, puis à la chefferie du Génie de Tlemcen. Il est lieutenant-colonel de réserve en 1940 à Bizerte. Croix de guerre 14-18 avec 2 citations.
MATHIEU GUENGANT
Né(e) à BREST ST PIERRE QUILBIGNON, décédé(e) à TUNISIE
Chevalier - Officier marinier et marin
Maître-principal infirmier des Equipages de la Flotte. Elève infirmier en 1901, il est quartier-maître en 1905. Promu second-maître et admis au cadre de maistrance en 1912, il est maître en 1918 et premier-maître en 1921. Il sert plusieurs années en Tunisie. Médaillé militaire (1921).
MARIE VICTOR CHARLES MAXIMILIEN LEVEQUE DE VILMORIN
Né(e) à BREST, décédé(e) à BIZERTE (Tunisie)
Chevalier - Officier terre
Capitaine d'infanterie, St Cyr 1876, en service au 92ème RI à Clermont-Ferrand avant de servir en 1900 en Tunisie où il décède l'année suivante.
ALEXANDRE CHARLES PAPE
Né(e) à BREST, décédé(e) à TUNIS (Tunisie)
Officier - Commissaire de la marine
Ecrivain, commis puis élève-commissaire (promotion 1895), commissaire de 1ère cl. à Brest en 1911, sur le «NAVARIN» puis le croiseur «DU CHAYLA» (escadre de la Méditerranée), “TEMPETE» (Tunisie, Bizerte), commissaire en chef de 2ème cl. en 1923, chef du secrétariat du préfet maritime du 6ème arrondissement en 1925, chef de service des subsistances puis des approvisionnements de la flotte à Brest.
EMILE PHILIPPE
Né(e) à BREST, décédé(e) à TAKROUBA (Tunisie)
Chevalier - Officier terre
Prytanée militaire, St Cyr promo «La plus grande France», combats de mai 40, prisonnier, évadé, il rejoint la zone libre puis l’AFN et Madagascar. Prisonnier des Anglais, il rejoint les FFL le 29.09.42, la 1° DFL en Tripolitaine. Affecté au Bataillon le 14.02.43, il est blessé le 07.05, "mort pour la France" à Takrouba (Tunisie) le 17.05.43. Medaille militaire, Croix de la libération, Croix de guerre avec palme.