Résultats de la recherche

AUGUSTE GUILLOU
Né(e) à BOTSORHEL, décédé(e) à COMBAT AERIEN (Crète)
Chevalier - Sous officier Air et aviateur
Adjudant chef pilote de l'armée de l'Air à l'EFC n°1 abattu le 02.06.1941 lors d'une patrouille au dessus de la Crête en attaquant une formation de HE 111. Engagé en 1933 à la BA de Chartres, sergent en 1935, pilote en 1936 à la 62ème Escadre de Bombardement, il sert en 1940 dans l'aviation d'assaut. Il tente de rejoindre l'Angleterre le 01/07/1940 mais est arrêté et réussit à s'évader le 29.07/1940. Il effectue un stage de pilote de chasse à Odiham (GB) et rejoint le 73ème squadron de la RAF. Il passe au FAFL en 1941 comme adjudant-chef. Affecté au 274ème squadron, il opère en Egypte. Il passe alors à l'Escadrille Française de Chasse n°1. Compagnon de la Libération (23 juin 1941), Médaille Militaire, Croix de Guerre 39/45 avec palme, Médaille de la Résistance, Médaille Coloniale avec agrafe "Libye".
GEORGES LAVANANT
Né(e) à BOTSORHEL, décédé(e) à INCONNU
Officier - Entreprise
Journaliste à Paris, officier de l'instruction publique en 1900.
AUGUSTE JEAN MICHAUT
Né(e) à BOTSORHEL, décédé(e) à PLOUGONVEN
Chevalier - Officier terre
Lieutenant dans la Légion Etrangère - Engagé à 17 ans dans l’armée de terre, il participe aux combats de l’Aisne en 1918, puis est affecté au Groupe Franc. De retour à la vie civile, il est ouvrier dans une fonderie avant de s’engager dans la Légion Etrangère en 1925 où il sert 21 ans. Il participe à la guerre du Rif, aux campagnes du Maroc, de Tunisie, d’Egypte, de Syrie et du Liban avant de quitter cette arme dans laquelle «quand on pose le fusil, on prend la truelle», et «on ne pleure pas les morts, on les honore», disait-il. Médaille militaire. Croix de guerre des TOE.