Résultats de la recherche

FRANCOIS LE BERRE
Né(e) à LE FAOU, décédé(e) à LE FAOU
Chevalier - Officier terre
Incorporé en 1912, sergent en 1914, adjudant en 1923, adjudant-chef en 1925, il sert contre l'Allemagne de 1914 à 1919, en A.O.F. de 1920 à 1922, au Maroc de 1925 à 1927. Admis à la retraite proportionnelle en 1928, il est promu lieutenant d'infanterie coloniale de réserve en 1931. Rappelé à l'activité en octobre 1939, il sert en Indochine en 1940-1941. Démobilisé en 1941, il est rappelé en 1944 et affecté, comme Major, à l'organe régional liquidateur des centres de libération des prisonniers de guerre à Rennes. Il est titulaire de nombreuses décorations dont la Médaille militaire (1927), de la Croix de guerre et de la Médaille du combattant.
FRANCOIS KERHOAS
Né(e) à LE FAOU
Chevalier - Officier terre
sous-lieutenant.
LOUIS PHILIPPE MARIE LAURENT
Né(e) à LE FAOU, décédé(e) à INCONNU
Officier - Officier terre
St Cyr 1851, lieutenant au 30ème de Ligne en 1857, capitaine en 1863, au 5ème Voltigeurs de la Garde en 1868, chef de bataillon au 5ème RI en 1884, commandant le centre de recrutement de Falaise, rayé des contrôles en 1891. Campagnes de Crimée (1855-1856), d'Italie (1859), guerre de 1870 où il est fait prisonnier de guerre, armée de Versailles. Médaille de Crimée, d'italie, de la Valeur militaire de Sardaigne.
EMILE LE LOARER
Né(e) à LE FAOUET , décédé(e) à BREST
Officier - Officier terre
Saint Cyr (1900) Promotion TCHAD. Officier d’infanterie, breveté d’état-major. Guerre 1914-1918, état-major du général Le Roch, commandant la 73ème Division d’infanterie. En 1920, nouvelle carrière dans le corps de l’intendance militaire. Il sert en Alsace, à la Direction centrale de l’intendance, puis à Lille et à Lyon comme directeur. Intendant général, il quitte l’activité en 1940 après l’armistice. Croix de Guerre 1914-1918.
JEAN MICHEL TOULANCOAT
Né(e) à PLONEVEZ DU FAOU, décédé(e) à INCONNU
Chevalier - Sous officier Terre et soldat
Cultivateur mobilisé en 1914, il sert au 51ème RI où il est blessé par balle le 08.08.1918 à Mailly Renneval et doit être amputé d'une jambe. Il reprend son métier d'agriculteur après la guerre. Titulaire de la Médaille militaire le 17 octobre 1919.