Résultats de la recherche

RENE ANTOINE AVELOT
Né(e) à ST GERMAIN EN LAYE , décédé(e) à LA NEUVITH
Chevalier - officier terre
Inhumé à Tréflez, capitaine au 251ème régiment d’infanterie tué à l'ennemi à La Neuvith (Marne). Il entre à St Cyr en 1892, sous-lieutenant en 1894, lieutenant en 1896, capitaine en 1904. Il effectue une mission au Congo de 1899 à 1905. Chevalier du mérite militaire de Bulgarie (1905), officier d'académie, Croix de guerre avec palme, médaille coloniale agraphe "Congo".
NICOLAS PHILIBERT LE HIDEUX
Né(e) à ST GERMAIN DE TALLEVENDE LA LANDE VAUMONT, décédé(e) à BREST
Chevalier - Officier terre
Capitaine d'infanterie.
JEAN LE MEUR
Né(e) à PLOGASTEL ST GERMAIN, décédé(e) à EN MER
Chevalier - Officier terre
Lieutenant à titre temporaire au 54ème RIC, blessé dans une tranchée à Babr en Turquie dans la partie européenne, il meurt de ses blessures sur le navire-hôpital "CANADA". Il s'engage en 1902 au 17ème RI puis sert dans l'infanterie coloniale et les troupes indigènes (23ème Tirailleurs tonkinois en 1905). Il passe sergent en 1910, adjudant en 1914, sous-lieutenant puis lieutenant en 1915. Il a fait campagne au Tonkin de 1908 à 1912, en Afrique en 1913 puis au Maroc. Il est titulaire de la Croix de guerre. Mort pour la France.
HENRI MARIE LE MEUR
Né(e) à PLOGASTEL ST GERMAIN, décédé(e) à NANTES
Chevalier - Officier d'administration
Officier d'administration de 2ème cl. de la Justice militaire, greffier au conseil de guerre de la 2ème Région maritime à Brest en 1914. Il est officier principal à son décès. Il sert à Grenoble, Saîgon et Nantes. Titulaire de la Médaille militaire.
GABRIEL SIMEON
Né(e) à ST GERMAIN DU PERT , décédé(e) à PLABENNEC
Officier - officier de marine
Né dans le Calvados, il effectue en alternance 16 embarquements au commerce et 22 à l'Etat de 1766 à 1787. Il débute comme volontaire en 1770 puis officier auxiliaire (1781). Enseigne de vaisseau en 1792, capitaine de vaisseau de 3ème cl. en 1795, il commande successivement plusieurs frégates et vaisseaux et prend part à des combats contre les Anglais. En janvier 1810, il est nommé Commandant Supérieur des équipages de haut bord et de la flottille à BREST. Retraité le 1er janvier 1816. Chevalier de Saint-Louis.