Résultats de la recherche

GUILLAUME ERNEST DARE
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à PARIS
Chevalier - Officier terre
Capitaine d'Infanterie (47ème Régiment d'infanterie) - Mort pour la France (à l'hopital à Paris des suites de ses blessures de guerre)
XAVIER ADRIEN EMILE MARIE LANGLOIS
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à GIROMAGNY
Chevalier - Officier terre
Chef de bataillon à la 2ème Brigade de la 1ère Division motorisée d'infanterie, Saint Cyr. Il fait plusieurs affectations en Afrique, puis dans les FFL, Syrie (blessé), Libye, Bir-Hakeim, El Alamein, Tunisie, Italie (blessé), Provence jusqu'en Alsace où il meurt lors d'une attaque pour libérer un officier de son bataillon. Il est inhumé à la Nécropole nationale de Rougemont dans le Doubs. Compagnon de la Libération (4 juillet 1944) Croix de Guerre 39/45.
RENE FRANCOIS MARC
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à GUIPAVAS
Officier - Officier terre
Chef de bataillon. Troupes de marine. Officier de l'Ordre national du Mérite. Titulaire de la Médaille militaire, de la Croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieurs, de la Croix de la valeur militaire, de la Croix du combattant volontaire guerre 1939-1945, de la Croix du combattant volontaire Indochine et de la Croix du combattant.
JEAN MARIE MERCEUR
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à LAYRAC
Officier - officier terre
Capitaine. Il décède dans le Lot et Garonne.
FRANCOIS (3) PALLIER
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à GUIPAVAS
Chevalier - Sous officier Terre et soldat
Mutilé et pensionné de guerre. A servi au 288ème Régiment d'infanterie. Médaillé militaire (1917).
GEORGES ALBERT PETIT
Né(e) à LE RELECQ KERHUON, décédé(e) à PARIS (1er)
Chevalier - Officier terre
Incorporé au 14ème Chasseurs alpins en 1909, affecté au 23ème Régiment d'infanterie coloniale en 1914, il est admis, en 1915, à Saint-Maixent, comme élève aspirant. Bléssé en 1916,, il est dirigé, après convalescence, sur l'Ecole militaire de l'artillerie de Fontainebleau. Promu Sous-Lieutenant en 1918, il est félicité, à plusieurs reprises, pour sa compétence et son grand courage. Il est affecté, en 1920, comme Sous-Lieutenant de réserve, au 88ème Régiment d'artillerie. Il est titulaire de la Croix de guerre 1914-1918. Après son départ de l'armée, il exerce comme professeur.