Résultats de la recherche

JACQUES JOSEPH EDOUARD CADIOU
Né(e) à TREGUIER , décédé(e) à GUIPAVAS
Commandeur - Officier de marine
Elève de l’Ecole navale sur l’«ORION» en 1831, enseigne de vaisseau en 1839, il est embarqué sur la frégate «ANDROMEDE» de 1842 à 1846. Lieutenant de vaisseau en 1846, il est affecté sur le «BORDA» de 1850 à 1852. En 1856, il est aide de camp du capitaine de vaisseau Henry, comte de Gueydon, gouverneur des Antilles. Capitaine de frégate en 1858, il commande la «CERES». De 1861 à 1863, il est aide de camp du préfet maritime à Brest,l'amiral Gueydon. Sur l’aviso à roues le «MAGICIEN» de 1863 à 1865, il est promu capitaine de vaisseau en 1867. Commandant de la frégate cuirassée «VALEUREUSE» de 1873 à 1875, il est admis à la retraite en 1876. Il est maire de Guipavas de 1884 à 1885.
YVES CHARLES LUCAS
Né(e) à TREGUIER , décédé(e) à BREST
Chevalier - Religieux
Sacristain de la cathédrale de Quimper puis vicaire à Brest, il est aumônier de la Marine de 1848 à 1873. Entre plusieurs embarquements, il est aumônier de l’hôpital maritime de Brest (deux épidémies de choléra) puis des Pupilles de la Marine à Brest. Il participe aussi à la campagne de Crimée, à celle de la Baltique et à une campagne sur les côtes d’Afrique. Pendant la guerre de 1870, il est aumônier du Fort de Bicêtre et des hôpitaux parisiens. Retraité, il continue à servir à la caserne de Pontanézen à Brest.
JOSEPH FRANCOIS RAOUL
Né(e) à TREGUIER, décédé(e) à BREST
Chevalier - officier de marine
Il entre dans la marine comme mousse le 1er janvier 1782. Devenu chef de timonerie, il participe comme premier pilote à l’expédition de la frégate «LA RECHERCHE» envoyée sous les ordres de d’Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse. Il se signale à cette occasion par son habileté dans la levée des cartes et plans hydrographiques. Il découvre le 16 mars 1793 une île à laquelle son nom est donné. Pendant 20 ans il navigue aux Indes, Amériques et en Europe. Pendant le Consulat et l'Empire, il fait l'hydrographie des côtes de Dunkerque à Flessigue et l'embouchure de l'Escaut, puis il est à Anvers sur le "PARIS". Pendant la 3ème expédition d'Irlande, sur l'"IMMORTALITE" comme enseigne, il se fait remarqué par son courage et son audace. Son navire démâté, il monte le premier une hache à la main pour couper les haubans du mât de hune. Au cours du 3ème combat, il est blessé 7 fois et perd un oeil! Plusieurs fois prisonnier de guerre, lieutenant de vaisseau en 1799, capitaine de vaisseau en 1812, il commande pendant deux ans le vaisseau «LE TRAJAN» et continue ensuite de servir à Brest jusqu’à son décès. Malgré ses états de service et les recommandations de plusieurs amiraux et du ministre, il n'obtient la Légion d'Honneur qu'en 1805 comme capitaine de frégate sur l'"IMPERIAL". Chevalier de Saint-Louis
LOUIS HENRY THOMAS
Né(e) à TREGUIER, décédé(e) à BREST
Commandeur - Officier de marine
Contre amiral. Entré à l'Ecole navale en 1861, il est enseigne de vaisseau en 1867 et lieutenant de vaisseau en 1871. Capitaine de frégate en 1888, il devient aide de camp du Ministre de la marine. Capitaine de vaisseau en 1896, contre amiral en 1904, il est nommé, en 1905, chef d'état major du 2ème arrondissement maritime à Brest.