JEAN KEROMNES

L'HÔPITAL CAMFROUT le
Commandeur
Elu

Maire de L’Hôpital-Camfrout (trois mandats). Président d’associations (Comité de jumelage, Comité du Mémorial, Anciens prisonniers bretons en Indochine). Maître principal mécanicien de bord dans l'aéronavale (3000 heures de vol). Etudes secondaires à l’école "St Pierre" à Plougastel puis au "Likès" à Quimper. En 1949, s’engage dans l’Aéronavale et devient artilleur sur avion de combat. Après ses classes à Rochefort, il est affecté à Agadir au Maroc. En 1952, il est envoyé en Indochine. Abattu sur un "Privateer" quadrimoteur le 08 mai 1954 au dessus de la cuvette de Dien Bien Phu (deux rescapés sur neuf hommes d’équipage). Fait prisonnier et envoyé en camp de rééducation par le Viet Minh. Libéré et rapatrié après trois mois et demi de captivité. Après sa réintégration au sein de l’Aéronavale, il termine en 1968 sa carrière de marin embarqué sur le porte-avions "FOCH" (participation aux essais nucléaires dans le Pacifique, à Mururoa en 1966 et 1967). Il entre aux Affaires Maritimes de Saint-Brieuc (police des pêches et de la sécurité des navires) où il est en service durant 16 ans. Délégué syndical au niveau national. Il prend sa retraite en 1983. Elu conseiller municipal de L’Hôpital-Camfrout en mars 1983, il devient maire août 1984 et effectue trois mandats de 1984 à 2001. Il prend une part active à la construction du Mémorial (inauguré le 08 septembre 2005 par M. Amaloui Nécachéra, secrétaire d’état aux anciens combattants) à la mémoire des 724 Finistériens morts pour la France pendant les guerres d'Indochine et de Corée, comme président régional Bretagne des anciens prisonniers d'Indochine et président du comité du Mémorial. Décoré de la Médaille militaire. Titulaire de trois Croix de guerre (Indochine). Chevalier du Mérite maritime.

Date d'obtention du grade de commandeur
14/07/2012